Necktie Youth, l’un des lauréats du prix du jury TV5 Monde

«Necktie Youth» vient d’obtenir avec « à peine j’ouvre les yeux », ce samedi 28 novembre 2015, le prix Jury TV5 Monde, lors de la soirée de clôture de la 26ème édition des Journées Cinématographiques de Carthage (JCC 2015).

Deux films traitant de la jeunesse et son mal être ….

Necktie-Youth-l-un-des-laureats-du-prix-du-jury-TV5-Monde-01

Dans cet article,  nous allons vous parler de «Necktie Youth», le film  « à peine j’ouvre les yeux » de Leila Bouzid , fera l’objet d’un autre article, sachant qu’il a eu  droit à 4 récompenses.

La fiction réalisée par Sibs Shongwe-La Mer, raconte un drame vécu par une certaine jeunesse d’Afrique du Sud, postapartheid.

Jabz et September deux jeunes d’une vingtaine d’années, complètement à la dérive, qui passent le plus clair de leur temps à consommer de l’alcool et à se défoncer, tout en philosophant dans le milieu privilégié de la banlieue de Johannesburg qui est le leur.

Necktie-Youth-l-un-des-laureats-du-prix-du-jury-TV5-Monde-03

Le film raconte de manière géniale, en noir et blanc, l’errance d’une jeunesse «dorée», branchée, occidentalisée mais mal à l’aise avec les attentes familiales et sociétales.

Sibs Shongwe-La Mer, jeune réalisateur de 24 ans seulement, nous dépeint dans ce premier long métrage de manière directe et crue, la ville de Johannesburg postapartheid ainsi que plusieurs jeunes complètement désaxés et désorientés par ce modèle occidentalisé à outrance !
Un film fort intéressant, traitant sans ambages, une réalité difficile !

Necktie-Youth-l-un-des-laureats-du-prix-du-jury-TV5-Monde-02

Mais qui est Sibs Shongwe-La Mer : né à Johannesburg en 1991, il est réalisateur, scénariste, plasticien et créateur d’installations mêlant photographie, son et vidéo pour des expositions internationales.
Sibs Shongwe-La Mer a commencé, dès l’âge de 19 ans, à réaliser des courts métrages et des vidéo-clips. Il a obtenu le prix du meilleur court métrage international de fiction en 2012, au Mosaic World Film Festival avec ‘Death of Tropics’ ; ce film a ensuite été projeté lors de nombreux autres festivals.