Ces actrices aux rôles de moches mais qui sont en fait super jolies

Le monde de la TV nous offre à voir des personnages souvent typés ; il y a ceux qui sont beaux, et il y en a d’autres qui sont carrément moches. Mais ce que l’on ne sait peut-être pas, c’est que parfois, les actrices sont totalement relookées pour cadrer avec leur rôle. Si bien que l’on découvre, derrière des tonnes d’artifices, des femmes en fait super jolies.

Cet article pourrait vous intéresser : Sex symbols d’hier que sont-ils devenus aujourd’hui ?

Gwendoline Christie

Ah, en voyant l’actrice dans la vraie vie, on comprend les regards langoureux que lui lance parfois Jemmy Lanister, alias le régicide dans quelques épisodes de la série à succès Game of Thrones. C’est vrai que la jeune femme en impose, surtout par sa taille –elle fait 1.91 m- Mais une fois son armure de guerrière et son regard froid mis au placard, on lui découvre une féminité à couper le souffle, vous ne trouvez pas ?

Naomi Grossman

Des fois, on en viendrait à être médusé devant tant de talent  chez les maquilleurs des plateaux TV. Cet exemple en est probablement l’un des plus impressionnants. L’actrice est rendu méconnaissable pour son rôle de Pepper, une patiente de l’asile psychiatrique dans la série American Horror Story. Il paraitrait même que la transformation est telle, qu’on la reconnait à peine sur les tapis rouges.

Mayim Bialik

Nous la connaissons sous les traits d’Amy, la petite amie de Sheldon Cooper dans la sit-com The Big Bang Theory. Si comme dans la série, la jeune femme est un cerveau –elle a en effet un doctorat dans la vraie vie-, elle n’est pas pour autant dénuée de charme. Pour accentuer le côté nerd, l’actrice est habillé à la mémé, a les cheveux plaqués et dénués de volumes et arbore de super grosses lunettes bien veillottes. Le tout pour un résultat bien loin de la réalité.

Ariel Winter

Décidemment, les nerd ont encore mauvaise presse auprès des médias ! Pour preuve, l’actrice Ariel Winter, qui interprète le rôle de Alex, la cadette de la famille Dunphy dans la série Modern Family. Le personnage nous offre à voir la parfaite première de la classe, antisociale et allergique au maquillage. La jeune fille arbore donc des lunettes à grosse monture, des cheveux raplapla et un look de jeune baseballeur. Ce qui est loin d’être le cas de l’actrice qui, elle, est féminine à souhait.

America Ferrera

Même si ça date déjà de quelques années, on se souvient tous très bien de Betty, l’assistante pour le moins laide. Pas besoin de souligner à quel point le titre de la série – à savoir Ugly Betty- était bien choisi ! L’appareil dentaire, la frange hyper épaisse, les lunettes à monture géante, et sans oublier les sourcils super méga épais et ébouriffés par-dessus le marché…il ne fallait que cela pour cacher la splendide jeune femme –j’ai nommé l’actrice America Ferrera- qui se cachait derrière le personnage de la Ugly Betty de service.

Alexandra Neldel

On ne le sait pas forcément, mais la série Ugly Betty était fortement inspirée d’une autre série, allemande pour sa part, nommée Le destin de Lisa. Et comme pour la première, l’actrice principale est loin d’être dénuée de beauté. Pour la faire entrer dans la peau de son personnage, il y a eu l’appareil dentaire et les lunettes de vue, oui, mais aussi une perruque.

Cet article pourrait vous intéresser : Les acteurs aussi font des bourdes qui les font virer

Le moins que l’on puisse dire c’est que ces actrices, hormis leur beauté, ont bien du talent !