Adriana Lima fever: happy birthday Angel !

36 ans et sexy comme jamais ! Adriana Lima, l’un des Supers Tops des années 2000 arbore souvent des looks à la pointe du « sexy ». Et puisqu’à la rédac on n’est pas rabat-joie, on confime que celle qui s’est mariée…avec celle-même (ne nous regardez pas avec cet air éberlué, on y reviendra plus tard) tient à avoir le meilleur écrin pour une plastique d' »ange », et ce, même après 20 ans !

Black swan ?

rs_600x600-170501161406-600.Adriana-Lima-Slit-Met-Gala-2017-Arrivals.ms.050117 3233179-adriana-lima-met-gala-2017-exposition-950x0-3

Adriana vénère le noir (quoi de plus chic) et le fait savoir. De jour comme de nuit, elle troquera sans la moindre difficulté un skinny couleur panthère noire pour un body et une jupe black entravée et exagérément sexy le tout signé Alberta Ferretti, quoi de mieux pour assumer un corps zéro défaut quitte à « choquer » plus d’un esprit « bien rangé ». Décolleté pigeonnant et fente maximale, pourquoi s’en priver quand on a le « physique » de l’emploi et une tête bien pleine? Adriana nous a encore  prouvé qu’elle n’avait rien à envier aux midinettes de 20 ans  tout en nous soufflant que son corps, c’est aussi son cheval de bataille.

Ce qu’on retient: quand on opte pour une tenue aussi sensuelle, on fera abstraction du  » bling-bling ». Sexy et « scintillante », non merci mais sexy et cérébrale, certainement oui!

Obsession velours

Presents An Evening of Music, Art, Mischief and Performance to Benefit Raising Malawi

Couleur et matière de l’année fusionnent pour sublimer le corps longiligne et « hot » du top brésilien. Une robe du soir moulante et toujours aussi entravée ou le toc mode d’Adriana qui n’hésite pas à exhiber des gambettes fuselées et halées à la moindre occasion. On adore aussi les maxi boucles qui parachèvent cette robe « bijou », d’emblée somptueuse. Adriana la magnifique ? C’est Gatsby qui aurait été « vert » de jalousie.

Les couleurs du pays

article-2685384-1F7E7AEC00000578-707_634x866

Brésilienne pur jus, Adriana brandit le drapeau de son pays natal à sa manière et en l’occurrence en portant les couleurs de son Brésil natal. Maillot jaune avec une légère touche verte et un jean skinny élimé sans oublier une casquette sans fioritures vissée sur la tête, voilà comment le Top s’habille pour faire ses emplettes.

Sport addiction

Il n’y a pas trente six mille solutions pour être bien gaulée: sport, alimentation calibrée et un selfie entre deux séries de pilates, voici comment Adriana décompresse tout en gardant la ligne. Baskets, legging et sweat, une allure qui flirte avec l »athleisure » parce que oui, on pourrait bien se balader comme ça, le week-end. On pourrait aussi miser  sur une coiffure à la princesse Leia, façon Adriana Lima. Rien de tel pour boucler une semaine marathonienne.

Ce qu’on peut en tirer ? Loin de faire dans le too much, Adriana sait rester sexy et féminine sans passer par la case « excentricité ». Un carton plein fashion qu’on s’empresse d’adopter sans -presque- trop d’effort.

TODAY EARLIER ON SET WITH @victoriasport @daniellepriano @cgonzalezbeauty @gregkadelstudios @jeromeduran

Une publication partagée par Adriana Lima (@adrianalima) le


Toutefois, celle qui nous ensorcelle depuis plus de 20 ans à chaque Show Victoria’s Secret délaisse (rarement mais ça arrive) le noir pour le blanc. Surprenante ? La maman inspire les it-girls et tops du moment comme une certaine Emily Ratajkowski, mannequin aux multiples facettes. Celle-ci marcherait presque sur les pas de la Reine des Anges. D’ailleurs, on a récemment  trouvé une photo « topless » de l’américaine qui est sans rappeler un selfie de la brésilienne dans un esprit faussement ingénu. Alors, l’élève détrônera-t-elle son mentor ?

121516-adriana-lima-3

White touch’

 

LAZY SUNDAY Sharing a beautiful song with powerful Message in Portuguese ✌ https://m.youtube.com/watch?v=yuUe_JVOTpk

Une publication partagée par Adriana Lima (@adrianalima) le

Amore mio

Une publication partagée par Emily Ratajkowski (@emrata) le


Calque digital ? 

Anecdote 

 Adriana Lima 5 millones

Célibataire et fière de l’être, celle qui a porté en 2008 le célébrissime Fantasy Bra a passé la bague … à son propre annuaire. Après, on peut comprendre qu’on n’est jamais mieux servi que par soi-même ! Le top model a pourtant précisé que cette « lubie » ne relevait ni d’un Ego trip ni d’une énième façon de buzzer sur « l’insta-sphère » mais que ce n’était qu’une simple ode à l’amour de soi. « C’est quoi cette alliance ? Elle est symbolique : ça veut dire que je suis attachée à moi-même, à mon propre bonheur. Je suis mariée à moi-même. Mesdames, aimez-vous. Et oui, je suis célibataire » dixit Adriana, notre nouvelle coach life-style à portée de clic !