Vernissage de l’exposition “Ifriqiyettes” de Alia Derouiche Cherif à la galerie Musk and Amber

 “Qu’elles soient princesse des faubourgs, des campagnes, princesses sans titre mais aux prénoms si chantants”, l’artiste Alia Derouiche Cherif leur donne une seconde vie en les magnifiant.

Cet article pourrait vous intéresser : L’art du portrait caricatural : Achref Baccouche à l’honneur !

Chaque image originale, photographies de Geiser, Boumendil, Neurdein ou Landrock, a été imprimé sur papier canson, “sorte de toile vierge sur laquelle l’artiste a fait jouer tout son art, faisant ressortir le pli d’un drapé, la richesse d’un bijou, se jouant du temps, en ajoutant un tatouage faisant référence aux tendances actuelles, mais surtout en mettant en avant le corps, les courbes, la force de ces visages, sublimés par les feuilles d’or”. Et, ainsi Zanoukha, Mahbouba, Beya, Arbia, Bakhta, Kmar, Atka, Tofaha,…ces ifriqiyettes deviennent des icônes intemporelles.

Retrouvez “Ifriqiyettes”  de Alia Derouiche Cherif à Musk and Amber Gallery du 28 septembre au 26 octobre.

Biographie :

Alia Derouiche Cherif, Artiste plasticienne, est née en 1969 et a grandi à Tunis. En 1991, elle a obtenu une maitrise en aménagement d’intérieur et en 1997, un DEA en sciences et techniques des Arts à l’ITAAUT. Elle enseigne le stylisme depuis une vingtaine d’années. Ella a participé à différentes expositions collectives – Galerie Effesto, Galerie Elbirou, Galerie Le cap, Galerie Alain Nadaud – en tant qu’artiste et/ou commissaire d’exposition.