Arrêt de tabac : comment garder le cap et le moral

« Celle-là c’était la dernière »Vous ne compter plus le nombre fois où vous vous êtes dit cette phrase. Cela fait une multitude de fois que vous avez tenté d’arrêter de fumer, mais à chaque fois vous replongez. Au dernier arrêt, vous aviez tellement déprimé que vous ne vouliez plus vous extirper de votre lit…

Comment réussir à garder le cap ? On vous livre quelques pistes

Pourquoi c’est si difficile d’arrêter ?

Déjà qu’il y a la nicotine qui provoque une forte dépendance, mais là, je ne vous révèle rien. Et puis, la vie nous offre tellement d’occasions de replonger : stress au boulot, peine de cœur, un conflit quelconque. Même avec toute la bonne volonté du monde, on ne peut pas empêcher un coup de mou ou un moment de faiblesse, et bam…on succombe à la tentation d’une nouvelle cigarette.

Puisez votre motivation auprès de vos proches

Peut être que vous avez décidé d’arrêter de fumer pour un proche ou votre conjoint ? Dans ce cas, s’il vous arrive de faiblir, pensez à cette personne, et puisez la force dans l’affection que vous lui portez ou dans l’envie de le voir fier de vous. Lorsqu’une personne qu’on aime est impliquée, on devient d’un coup beaucoup plus fort !

Occupez-vous l’esprit… et les mains

Rien de plus difficile que de résister à une addiction, surtout lorsque vous n’avez rien à faire, et que le stress ou la déprime pointent le bout de leurs nez. Vite ! Trouvez de quoi vous occuper, c’est la meilleure solution ! Attention tout de même à ne pas vous jeter sur les premières friandises qui vous tomberont dans la main ! Vous ne feriez alors que transférer le problème et non pas le résoudre. Appelez un ami, faites du bricolage ou un soin de peau, bref toute activité courte qui vous plaira, généralement une quinzaine de minute suffisent pour vous faire oublier cette envie de cigarette.

Echelonnez vos objectifs

Arrêter de fumer pour la vie, en voilà un énorme objectif ! Normal alors que vous n’en voyez plus le bout ! Pour vous donner du courage, voyez plus petit. L’idée est de jouer à la carotte avec votre dépendance : une étape à la fois ! Commencez par vous défier de ne pas fumer jusqu’à la fin de la semaine, puis jusqu’aux vacances… Non seulement vous savourerez chaque victoire, mais le temps semblera passer plus vite !