Soyez assortis jusqu’au bout… du dressing avec votre jules!

On a trouvé notre petite perle et on est tout émoustillée ! Ouais d’accord mais comment faire pour éviter que notre jules ne se rebiffe et accepte enfin de céder à notre dernière lubie « mode » à savoir… qu’il suive notre délire vestimentaire !

Deux façons de porter la chemise à carraux version : un couple kawaiiii ! On est totally in love !

© Photographié par Melodie Jeng
© Photographié par Melodie Jeng

assortis-jusquau-bout-dressing-jules-carreaux-elle

Bon d’accord, on lui sera éternellement reconnaissante pour avoir porté nos paquets après LA virée shopping du siècle et on avoue que c’est sympa qu’il nous laisse avoir les mains baladeuses… quand il s’agit de SA carte de crédit mais… en éternelle insatisfaite, on aimerait aussi qu’il arrête de faire la gueule et qu’il soit aussi stylé que nous !

Donc, si vous avez bien suivi mon raisonnement « abracadabrant » et limite « surréaliste », vous verrez que je tiens entre les mains (ou les doigts frénétiques) l’article du siècle pour jules anti-fashion enfin soyons un peu plus cool et disons pour jules anti- prises de tête vestimentaires! Donc, si monsieur refuse catégoriquement de se transformer en Olivier Rousteing bin qu’il accepte de nous offrir cette paire d’escarpins qui nous fait baver depuis… qu’on est dans la dèche, il pourrait faire un autre petit effort et…

Accepter qu’on lui emprunte une chemise blanche ! (il se contentera de la bleue ! hehe). Ce n’est pas pour rien qu’on est la reine de la débrouille !

assortis-jusquau-bout-dressing-jules-chemsie-blanche

Ok… il adore le rock et n’arrête pas de nous casser les oreilles avec sa gratte et de fantasmer sur la musique des Doors. Tant mieux pour nous puisque le t-shirt « rock » ou à l’effigie des groupes majeurs des années Woodstock festival est hyper tendance ! Conclusion : on lui chope un petit Nirvana ou un super Sex Pistols ! (on n’oublie pas de lui donner un gros bisou, histoire de l’amadouer…à notre manière !) hashtag : on est fashion certes mais surtout malicieuse !

assortis-jusquau-bout-dressing-jules-nirvana

Pour lui (t-shirts disponibles à Bershka) et l’info mode : une collection capsule spéciale Rolling Stones est prévue chez Zara !

En parfaite diablesse qui s’habille en… Gucci (vintage mes babies !) on ressort un t-shirt Logo comme Miss Ferragni parce que OUI, le logo vintage fait son come-back ! Pour le twister, on n’hésite pas à l’associer avec une pièce plus « couture ». On évite donc le total look vintage, très « autre époque » voire « train à vapeur ! »

Monsieur mettra son costard évidemment; il sera l’archétype du yuppie ! Et puis, vous serez assortis à tous les coups ! un petit décalage temporel n fait de mal à personne. Moralité: on prend son pied…au dressing et on n’oublie pas la bouche « pop ».

Astuce make-up : misez sur la couleur rouge orangé, elle va à tous les teints et est très punchy ! Autre point positif : elle va surtout nous aider à affronter un mercure en chute libre !

La star du lycée s’est amourachée du meilleur skateur de la bande ? c’est parfait ! Cassez le côté sage d’un col victorien ou de la fraise (qu’on a notamment vue chez Ralph Lauren) avec des… collants résille, bien sûr ! Pour votre jules : ajoutez un petit bonnet moutarde, une petite chemise à carreaux et surtout laissez ses converses tranquille ! il aura un look très pointu, travaillé à l’extrême mais l’air de rien !

assortis-jusquau-bout-dressing-jules-resille

La mode, c’est aussi une histoire de trompe-l’œil ! et puis, du moment qu’on ne le sermonne pas trop sur son look, il ne rechignera pas ! Conclusion : accessoirisez le look de votre moitié, réajustez certaines choses et voilà, le tour est joué ! hashtag : on a frôlé la dispute du siècle mais le « gun » est toujours soigneusement rangé !

Bon d’accord, la crème de la crème, le top de la « hypittude » serait…de faire un petit tour du côté de la boutique Lyoum et de choisir deux sweat-shirts fun ! Vous montrerez ainsi à votre Jules que le shopping c’est aussi cool qu’une partie de gaming !

Voilà voilou ! En bref, soyez subtile et ayez les arguments « choc » pour éviter le fameux « ah non ! moi je ne comprends rien à ces trucs-là ! » on a juste envie de dire « chéri, après la lecture de cet article, tu deviendras certainement un it boy ! »