Battle mode : Sac à dos vs Sac Bowling

Alors quel sac choisir ? #dilemme. Il est partout ! Non on ne parle pas de Kit Harington (désolée les filles) mais du sac à dos. Pièce IN de notre vestiaire, le sac à dos est parfaitement compatible avec la vague vintage qui a déferlé sur la mode. A imprimés, régressif, flashy ou métallique (dans la veine de Demna Gvasalia), réinterprété par Jacquemus dans un but caritatif, bref, s’il y a UN sac à avoir ABSOLUMENT, c’est bel et bien le sac à dos. Oui mais le pack bag, celui qui a fait nos années lycée, a aussi un concurrent de taille : le sac bowling.

Cet article pourrait vous intéresser : Crush Monoprix : Le tote bag aux couleurs londoniennes !

Adapté à toute working girl qui se respecte, on l’adore parce que c’est une pièce fourre-tout, épurée à l’extrême (et qui va avec tout), disponible chez Monoprix et en simili cuir (rien que ça). Un vrai casse-tête style, en somme, pour trancher.

La rédac a réfléchi pour vous

Sac à dos Monoprix 99DT
Sac à dos Monoprix 99DT
Versus sac bowling Monoprix 120DT
Versus sac bowling Monoprix 120DT

Récapitulons. Si le sac à dos (ce modèle signé Monoprix est hautement désirable) pourrait nous faire basculer de « femme fatale » à « adolescente coincée dans un corps d’adulte », son pendant, toujours en vogue car décliné en sac bowling pourrait faire « un peu trop strict ».

Illustrations avec ces deux équations :

Sac à dos = éternelle ado des 90’s

Sac bowling= ressemblance frappante avec Margaret Thatcher.

Que faire alors pour être bien lookée soit avec un sac à dos soit avec un sac bowling ? Et bien c’est facile, on mise sur le reste de la tenue. Jean mom, chemise blanche et baskets vintage, voilà ce qui nous faut pour décompresser le week-end. On pourrait parfaire cette tenue avec ledit sac à dos Monoprix. Ultra coloré, il est à la fois régressif et d’inspiration faune, rien de tel pour doper un style a priori classique. Toutefois, on évitera de se pointer au bureau avec un tel sac à dos. Même avec la plus grande volonté du monde, notre sérieux en prendrait pour son grade. Donc, on réserve cette audace esthétique pour nos journée « off » entre copines, avec son chéri ou tout bonnement, quand on veut se la jouer baroudeuse.

Quant au sac bowling, on peut aisément le porter en bandoulière (ou le laisser délicatement orner notre poignet) le restant de la semaine. On mise sur les imprimés pour casser son côté strict via un kimono, un blazer XXL pour la touche « garçonne » ou encore via un tailleur-pantalon et des baskets blanches. Bref, on s’amuse, dans la limite de la charte du style spécial « bureau », avec ce sac fonctionnel signé Monoprix. Sinon, quid de vos suggestions ?