Bella Hadid, à cœur ouvert…

Ayant déjà protesté contre le décret présidentiel « Muslim Band », aujourd’hui, Bella Hadid nous parle ouvertement de  sa conviction religieuse. Née d’un père palestinien, Mohamed Hadid, réfugié aux Etats-Unis et ayant fait fortune dans l’immobilier et d’un ex-top néerlandais, Yolanda, Bella évoque son brassage ethnique comme un gage d’ouverture sur l’autre et de « vivre ensemble».

Cette dernière, loin de mâcher ses mots se dit être « fière d’être musulmane », avant d’ajouter « Je viens d’une famille multi­cul­tu­relle. J’ai vécu des expériences incroyables dans le monde entier et j’ai appris que nous sommes tous égaux, humains… et que nous méritons tous le respect et la bienveillance. Nous ne devrions pas décider que certaines personnes ne méritent pas que l’on soit gentil avec elles simplement parce qu’elles n’ont pas les mêmes racines que nous. Ce n’est pas correct. Et ce message, de toujours avoir de la compassion, est très impor­tant pour moi. ». Cette mise au point se double aussi d’une confession d’ordre plus privé puisque Bella avoue vouloir se consacrer ENTIÈREMENT à son travail et que pour l’instant, c’est sa carrière qui prime sur sa vie sentimentale. Ainsi, elle n’a qu’un seul objectif « être la meilleure ». Mature, réfléchie et engagée, du haut de ses 20 ans, l’égérie beauté Dior, ne cesse de nous surprendre !