L’événement mode de ce mois de décembre : La Black Dress vue autrement

BLACK DRESS EMLZ

Mais que pouvaient faire les « beautiful people » made in Tunisia, le 8 décembre dernier ? Loin de prétendre devenir le Sherlock Holmes du siècle, nous voulions plutôt revenir sur un événement mode qui a secoué la fashion sphère made in Tunisia : La Black Dress sous toutes ses coutures.

Save the date #BLACKDRESS #mooja #newproject #soon

Une publication partagée par mooja (@moojastore) le

Mooja ou « the new place to be »

C’est sous la houlette de Camélia Gharbi, tendanceuse, mannequin et experte de la modosphère que sept de nos créateurs fétiches ont revisité la petite robe noire. Mooja, ou le concept store façon Colette qui se situe à Mutuelleville, était de facto l’endroit rêvé pour dévoiler ces six merveilles de la mode.

Comme des gosses le jour de Noel, et qui plus est, à la pointe de la branchitude, bloggeuses, journalistes, mannequins et créateurs de tous bords étaient au rendez-vous afin de récolter ET d’immortaliser un moment exceptionnel dans le milieu de la mode nationale. Cela dit, et bien que vos GPS mode soient en alerte –il faut bien lever le voile sur ces pépites all black-, sachez qu’un shooting très spécial a été concocté pour la version papier de FFDesigner.

Son thème n’est autre que…la Black Dress car oui, ON A DECOUVERT en exclusivité les héritières de la ford de Chanel, 48h avant l’événement officiel.

Muses et Modèles

Pour une plastique de rêve, un écrin d’exception. C’est en effet Karima Riahi, l’une des gagnantes du concours Metropolitan dans son édition tunisienne, qui a arboré les six créations pour les différents shootings. Monacale et très « dark » pour Braim Klei, plus sensuelle et « vamp » pour Salah Barka, version plus lolita chez Mademoiselle Hecy, mi-preppy, mi-rock’n’roll ou encore nightclubbeuse avec une pléthore de franges pour Fares Cherait, endiamantée et ultra-glamour pour Ahmed Talfit et enfin raffinée et plus BCBG pour Mehdi Kallel, la petite robe noire a parcouru tous les styles, épousé toutes les époques et embrassé toutes les générations, superposant ainsi la griffe de Mademoiselle Chanel sur celle de chacun de nos créateurs.

BLACK DRESS #availableinstore #conceptstore #blackdress #createurstunisiens #collectif

Une publication partagée par mooja (@moojastore) le

BLACK DRESS @amagtn – Dec 2017 #braimklei #magazine #cover #photoshoot #blackdress #fashion

Une publication partagée par BRAIM KLEI (@thebraimklei) le


Pourquoi porter ce projet aux nues ?

Parce que pour élaborer leurs modèles, nos sept pionniers du ciseau ont dû accepter une contrainte de taille : le timing. Défi accepté et challenge réussi avec ce coup de maître collectif ! Mais surtout, on se devait de mettre en parallèle ce projet avec la disparition de Azzedine Alaia, éternel amoureux de la couleur noire, qui a consacré son parcours stylistique à sublimer la Femme. Comme quoi, mode rime avec générosité, partage et hommage aux maîtres. En espérant faire de ces réinterprétations une tradition.