Blake Lively revancharde ?

On a très souvent (et injustement d’ailleurs) collé l’étiquette de la jolie blonde écervelée à Blake Lively alors que la jeune maman est une Power Girl dotée d’un sens de la repartie hors-pair.

C’est ainsi qu’un journaliste a eu droit à une correction digne d’un écolier pris en faute. Lors de la Variety’s Power of Women, l’ex gossip girl, Blake Lively, en plein plaidoyer contre la pédopornographie, a été questionnée sur…son look.

Ce manque de tact « journalistique » a fortement déplu à l’actrice qui aurait souhaité qu’on prenne ses engagements sociaux un peu plus au sérieux. Celle-ci a d’ailleurs rétorqué, non sans une certaine agressivité : »Vous n’êtes pas sérieux ? Vous voulez vraiment parler look aujourd’hui ? Et pas de ce que les femmes bâtissent ? Auriez-vous posé cette question à un homme ?« . Sinon, la rédac’ a elle aussi eu envie de faire table rase de certains « à priori »: ce n’est pas parce qu’on est sublime sans une combinaison vert émeraude griffée qu’on est la cruche de la soirée. À bon entendeur, salut !

Cet article pourrait vous intéresser : Stupeur et tremblements sur le petit écran: le cas Blake

Beyoncé, Ashley Graham et Salma Hayek ont, elles aussi, fait partie de ce peloton spécial néo-wonder women. Alors, who run the world (pour de vrai) ?