La caravane nomade des deux rives

La culture n’est pas accessible à tous, c’est un fait avéré. C’est ce constat qui va faire germer l’idée de faire venir la culture, avec l’idée de créer un événement pour tous et accessible à tous. Il s’agit de « la caravane nomade des deux rives ». Nous vous en parlons…

Le projet belgo-tunisien « la caravane nomade des deux rives » a été pensé pour rassembler au-delà des frontières, autour de la culture. Ainsi, il s’agit d’un dispositif itinérant qui vise à mettre en valeur les régions dépourvues d’offre culturelle adaptée. L’idée que ce projet défend est la suivante : l’accessibilité culturelle en tant que vecteur de développement, d’égalité sociale et de démocratisation culturelle.

Ce projet s’inscrit dans le cadre des accords de coopération bilatérale entre la Belgique et la Tunisie. Il est supporté par : la compagnie de théâtre itinérante belge « les nouveaux disparus », le collectif d’artistes tunisiens « Tanitarts », la plateforme 2521 et l’association « We Love Sousse ».

Au programme, une série de spectacles (danse, cirque, théâtre, contes), de concerts, de débats sont prévus. Les sujets privilégiés seront la déconstruction des préjugés culturels, la création de ponts et d’échanges culturels entre les communautés, la radicalisation des jeunes et les moyens de la combattre à travers la culture et la créativité, le dialogue interculturel et la promotion de la démocratie culturelle.

La caravane est partie de Belgique, elle a fait un arrêt en France. Elle est actuellement en Tunisie. Elle s’arrêtera successivement à Sbeitla, Gafsa, Sfax, Kairouan, Tunis et enfin Bizerte.

Parcours de la caravane :

Sbeitla : du 12 au 15 avril

Gafsa : du 22 au 24 avril

Sfax : du 1er au 2 mai

Kairouan : du 5 au 6 mai (à confirmer)

Tunis : du 11 au 13 mai

Bizerte : du 19 au 22 mai