Chanel Coco Crush: une énième démonstration d’excellence…

S’adonner à la luxure n’est plus un péché quand on découvre ces pièces, aussi fascinantes les unes que les autres… Après la Camélia squelette, montre hommage à la maison Chanel, le nouveau It-bag Gabrielle qui s’ajoute aux fameux 2:55 et  Boy, place à une collection de bagues d’une finesse incomparable.

En effet, la maison continue à honorer Gabrielle Chanel via une collection de bagues Coco Crush.

Avec une telle palette de bagues, la maison poursuit sa quête quasi obsédante de contemporanéité. Ainsi, on peut s’extasier sur la noblesse de l’or, avec des modèles matelassés mais aussi sur des créations en argent, un peu plus masculines. La finesse féminine côtoierait donc une virilité de plus en plus affirmée, tout en restant dans les codes très sensuels du « flirt » entre les genres.

Cet article pourrait vous intéresser : It Bag avant même sa sortie, le sac Gabrielle de Chanel est né !

À cette collection de bagues qui passent de l’extrême sophistication à quelque chose de plus « bling bling », avec justement des modèles sertis de diamants, se double une collection de bracelets. Gardant la thématique du matelassé, comme un clin d’œil fait à l’atemporel 2:55, les trois bracelets parachèvent ainsi la collection de bagues. De plus, la tête de tigre qui orne deux pièces de ce triptyque sous-tend l’avènement de la nouvelle femme Chanel, une féline aussi allurée qu’indomptable…impossible donc de résister à autant de bon goût !

Et pour briller tout en restant fidèle à la griffe de Mademoiselle, on n’oubliera pas d’enfiler une petite robe noire, mi-mollets (parce que Coco Chanel n’a jamais adhéré à la mode de la mini-jupe), tout en s’offrant un vernis Chanel rouge carmin. Incandescence et classe n’ont jamais été aussi complémentaires. Alors, osez le luxe et craquez sans une once de culpabilité pour ces plaisirs (non) coupables.

Cet article pourrait vous intéresser : Chanel Baselworld : 30 ans d’excellence…