Quand Lagerfeld déménage Paris à Rome

Cette année, le célèbre défilé des métiers d’art Chanel s’est tenu dans le mythique complexe cinématographique Cinecittà à Rome.

defile-chanel-a-rome-dans-le-cadre-du-mythique-studio-5-de-fellini-a-cinecitta-le-1er-decembre-03

Instauré en 2002 par Karl Lagerfeld, cet évènement met en lumière le travail minutieux des « petites mains » des 11 ateliers Chanel qui fabriquent les dentelles, les broderies, l’orfèvrerie, et autre merveilleux détails qui font le succès de la maison de Haute Couture.
Le show a commencé par la diffusion de« Once et Forever » réalisé par M. Lagerfeld «himself », avec Kirsten Stewart et Géraldine Chapelin dans le rôle de Coco Chanel. Le court métrage tant attendu a donné le ton à cette soirée sous le signe de la french touch.

defile-chanel-a-rome-dans-le-cadre-du-mythique-studio-5-de-fellini-a-cinecitta-le-1er-decembre-01

Les invités VIP ont ensuite été transportés dans un décor typiquement parisien pour assister à « Paris-Rome ». Tous les clichés qui font le succès de la capitale française ont été respectés : des célèbres stations de métro aux terrasses de café, en passant par les devantures des boulangeries « so frenchy ».

defile-chanel-a-rome-dans-le-cadre-du-mythique-studio-5-de-fellini-a-cinecitta-le-1er-decembre-02

L’ambiance qui s’en dégageait donnait l’impression d’être immergé dans un vieux film muet en noir et blanc. D’ailleurs, le « Kaiser » a déclaré qu’il avait souhaité évoquer la période où l’Italie était célèbre en France grâce aux films dans lesquels tournaient des française. Les silhouettes qui défilaient rappelaient effectivement les actrices mythiques du cinéma français et italien avec leurs chevelures crêpées à la manière de Brigitte Bardot ou Sophia Loren lorsqu’elles étaient au sommet de leurs carrières et qu’elles incarnaient le glamour ultime.

defile-chanel-a-rome-dans-le-cadre-du-mythique-studio-5-de-fellini-a-cinecitta-le-1er-decembre-
Ce glamour était d’ailleurs de mise et quelque peu revisité car comme l’a dit Lagerfeld : « C’est une collection pour aujourd’hui dans l’esprit et l’ambiance d’un Paris idéalisé et romantique ». La femme Chanel irradie dans ce décor gris et froid. Bien sûr, les détails étaient à l’honneur. Ainsi, les bas se sont parés de dentelles précieuses, les mules bi-colores (qui deviendront sans conteste un must have) arboraient des perles à leurs talons et le célèbre tweed, signature de la marque, était joliement rebrodé.

defile-chanel-a-rome-dans-le-cadre-du-mythique-studio-5-de-fellini-a-cinecitta-le-1er-decembre-00
Comme à son habitude, Karl Lagerfeld a réussi un coup de génie grâce à sa mise en scène couplée à ses collections toujours aussi parfaites. Le style Chanel est là, sans cesse revisité et toujours sans fausse note.

Plus qu’un défilé, c’est encore un véritable spectacle que nous a offert ce maître du style.