Crush mode : Le « grand » show Chanel

C’était l’un des défilés tant attendus de cette Fashion Week Parisienne. Le Show Chanel n’a pas failli à sa réputation. Décryptage.

Cet article pourrait vous intéresser : Spécial Fashion Week : Le premier défilé de Hédi Slimane pour Celine

Un lieu mythique

Voici douze ans que Karl Lagerfeld présente les défilés Chanel au Grand Palais. Transformé pour l’occasion en un supermarché de luxe, port accueillant un drôle de Paquebot, la Pausea ou encore, chantre de cascades sublimes, cette fois, c’est bel et bien la plage qu’on a « implantée » dans ce lieu, devenu cultissime pour la maison.

 

Voir cette publication sur Instagram

 

#ondecrete : et deux sacs, un pour les clefs, et un pour dire « je ne trouve plus mes clefs ». Bien joli en tout cas ! @chanelofficial #chanel #pff #ss19

Une publication partagée par lobservatrice (@l_observatrice) le

Prolonger l’été

Si Paris est une fête, l’été y semble éternel grâce aux jeux décoratifs de Karl Lagerfeld. Maniant ses tenants et aboutissants depuis l’année 83, il n’a de cesse réinventé le tweed, alliant baroque et classique, le tout, dans une ambiance mi-bourgeoise, mi-folâtre. Cette année, les mannequins défilaient pieds-nus, défiant le protocole des fashion weeks (le fameux « tu ne souriras point ») sous l’œil attentif d’un sauveteur habillé, de la tête aux pieds, par la maison parisienne.

Repérage des tendances

On adore le double-sac façon escarpins, le logo, manipulé de moult manières, porté en bijoux, accessoires donc, mais aussi en ceintures et sacs. On est aussi tout émoustillées à l’idée de retrouver le sex-appeal de la Femme Chanel, une femme qui n’a aucunement peur des décolletés suggestifs et des jupes fendues. Toutefois, c’est sur les pièces en denim que tous les regards se sont posés. Quand on sait que la Mademoiselle détestait le jean au grand dam de son successeur, son succès voire sa réappropriation par la maison est un signe de son ancrage dans le présent, tout en gardant l’identité originelle de la Coco.

 

Voir cette publication sur Instagram

 

At @chanelofficial, bold lips and bold accessories. Tap the link in our bio to see all the looks from the Spring 2019 show. Photographed by @coreytenold

Une publication partagée par Vogue Runway (@voguerunway) le

 

Voir cette publication sur Instagram

 

Models backstage at @chanelofficial before hitting the beach runway. Photographed by @coreytenold

Une publication partagée par Vogue Runway (@voguerunway) le

La star du grand show Chanel

 

Voir cette publication sur Instagram

 

#kaiagerber via her insta walking for @chanelofficial

Une publication partagée par Kaiagerber (@kaiagerberofficial) le

Et de toute cette « Fashion season » est  sans conteste Kaia Gerber, la fille de Cindy Crawford. Si la folie des catwalks coule dans ses veines, la jeune fille a prouvé qu’elle méritait sa place au sein des maisons les plus prestigieuses. Arès une collection capsule co-piloté avec Karl Lagerfeld, la voilà défilant pour lui, chez Chanel. « Baby K », comme on l’appelle dans le milieu semble avoir tout acquis à 17 ans. Affaire à suivre…

Plus de détails