Shoes addiction : Les chaussures à avoir pour l’automne-hiver 2017/2018

Les chaussures ! En voilà une lubie mode dont on ne peut se passer. En plus, plus on a de chaussures et plus on a envie d’en avoir : babies swinging london, escarpins Manolo Blahnik, bottines en plexi ou encore sandales recyclées (parce qu’on ne peut jamais tourner la page de l’été) bref, voici une sélection ultra-désirable pour nos jolis petons.

La chasse aux bottines

lantre du vinyle

Passion vinyle

On les veut blanches, en vinyle, perlées, ouvertes sur les côtés ou encore cloutées bref, on matière de bottines, on a l’embarras du choix. Longtemps dénigrées, les bottines blanches viennent d’être érigées au rang de Super Bottines. Facile à associer (si si !), elles twisteront sans problèmes un tailleur/pantalon tristounet, assagiront un jean cropped un peu trop destroy, décaleront un track pant (coucou Fatma Zehi) ou encore rendront plus folichonne une jupe crayon des plus strictes. Et contrairement aux apparences, leur blancheur immaculée n’est pas un frein à la dégaine IT. Adoptées par Chiara Ferragni depuis plus d’une saison, elles pourront aussi être recyclées en été ! On les adopte sans trop de chichis. Attention tout de même aux pluies torrentielles puisque là, il vaudrait mieux ressortir une paire de bottes en caoutchouc. Pratiques et tout aussi « it », les bottes en caoutchouc tiennent chaud (à condition de les associer avec de grosses chaussettes qu’on montrera au passage) tout en supportant les traversées au beau milieu des flaques d’eau ! Conçues sur mesure pour les demoiselles qui ne tiennent pas en place, elles garantissent confort, coolitude et bouclier anti-crasse bref, les bottes en caoutchouc ce n’est pas pour les ramollos.

#parisisalwaysagoodidea ❤️

Une publication partagée par F A T M A (@fatmazzfh) le

#ItalianDays

Une publication partagée par Chiara Ferragni (@chiaraferragni) le

Congrats for all your awards cookie @fedez #ItalianDays #WMA2017

Une publication partagée par Chiara Ferragni (@chiaraferragni) le


Quant aux bottines en vinyle, c’est la pièce parfaite pour toutes celles qui hésitent à franchir le cap du « latex, texturée, brillant, seventies, soirées SM » bref, tout ce qui est un poil kitsch et donc rébarbatif. On ose cette paire de bottines d’un rouge rutilent, allié parfait d’un total look en noir ou d’une robe en denim. Des shoes qui sentent bon les années disco, l’insouciance et la liberté post-68 sans tomber dans le too much, que demander de plus ?

gettin Slick with yew ⚙️ so much on #CurrentMood, ur gonna : Dollskill.com/Currently

Une publication partagée par Dolls Kill (@dollskill) le

#egosquad

Une publication partagée par Emna Sellimi (@emnitta) le


Dernières mignonneries, les bottines mi-rock’n’roll mi-girly. Cette paire doit son côté girly à une ribambelle de perles. Chanellisées, on retrouve l’esprit d’une demoiselle libre comme l’air, prête à fouler le bitume avec cran. C’est justement la ressemblance avec des Doc Martens qui confère un côté plus musclé, plus « underground » à cette paire. A porter avec tout (ou presque), sans se soucier de la « tenue du jour » : robe fleurie bohème, total look en denim ou encore jupette froufroutée, porter des « haltères » aux pieds n’a jamais été aussi fun !

Rdv dans une heure mes copines parisiennes à @starbucks #opera

Une publication partagée par F A T M A (@fatmazzfh) le

criss cross✖️✖️✖️ @ash

Une publication partagée par Mary Seng (@happilygrey) le


Less bitter more glitter avec des bottines pailletées ! On les réserve aux cocktails et autres sorties plus ou moins mondaines ou on les garde pour twister une tenue basique (du style pull en maille/jean skinny) et ce, le week-end. Si Coach ou Victoria Beckham nous ont offert une pluie de paillettes, nous on a décidé d’en faire profiter nos pieds ! Out grisaille et météo boudeuse et IN les joyeusetés pailletées. Il manquerait peut-être un petit quelque chose : un ouragan de confettis !

PS : mention spéciale pour les bottes disco queen signées Anthony Vaccarello pour YSL

I scream, you scream – we all scream for these #Chanel #glitterboots reserving mine now ✨✨✨✨

Une publication partagée par JULIET (@juliet) le


Sock boots et cuissardes !

Amorcées par Demna Gvasalia et Virgil Abloh, les cuissardes couvrent, en 2017, l’intégralité des gambettes ! Imprimé papier peint, petites fleurs de mamie ou hommage à la nature morte d’un Caravage, toutes les « réappropriations/réinterprétations » sont possibles ! Floquées d’un célèbre logo, vecteur d’une philosophie audacieuse ou pièce à paroles, les cuissardes sont aussi provoc’ que glam’. Quant aux sock boots, on les veut parce qu’elles donnent la juste dose de « mauvais goût ».

Chaussures parfaites pour dévergonder n’importe quel item, on se dé-embourgeoise pour flirter avec un embourgeoisement trash. Sensas’ (comme disent les petits jeunes) à souhait !

Off-White™ c/o @NetaPorter exclusive “For Walking” boots pre-launch release ~ link in bio **online currently

Une publication partagée par Off-White™ (@off____white) le

www.matchesfashion.com @matchesfashion

Une publication partagée par VETEMENTS (@vetements_official) le

FW18 NEW DROP @matchesfashion

Une publication partagée par VETEMENTS (@vetements_official) le

FRIDAY night schmood @toopoor x #DollsKill

Une publication partagée par Dolls Kill (@dollskill) le


Des baskets en hiver ?

borrowed from the boyslove a good oversized hoodiehttp://liketk.it/2sJsE #liketkit @liketoknow.it @nordstrom #nordstrom

Une publication partagée par Mary Seng (@happilygrey) le

Very proud to be who I am as a soul, a human being, and as an energy on this earth. #pridemonth #iloveyou ❤️

Une publication partagée par BELLA (@bellathorne) le


Comme les bottines blanches ne pourront jamais égaler LES fameuses baskets blanches, on n’hésitera pas à ressortir une bonne vieille paire de Stan Smith (ou des converses) dès que le soleil pointera le bout de son nez. Sinon, on peut toujours draguer quelques rayons UV, rien n’est trop beau pour la mode ! Les baskets se « pastellisent » cette saison. Résultat : on peut investir dans des sneakers pour une allure plus street tout en faisant attention aux flaques d’eau. Singing in the rain c’est beau mais garder ses baskets « intacts » c’est encore mieux. Sinon, vous ne trouvez pas que « je claque mon fric donc je suis » est une excellente philosophie post-rentrée ?

Fiévreuse acheteuse