Camoufler ses cheveux blancs : Parce qu’il n’y a pas d’âge pour en avoir

Ah, les cheveux blancs ! Personnes n’y échappe. Certaines chercheront à les camoufler, d’autres se les arracheront direct. Mais ce qui est certain, c’est qu’il n’y a pas d’âge pour en avoir. Mais heureusement qu’il y a pleins de manière de les gérer.

Cet article pourrait vous intéresser : Que faire avec sa frange quand elle commence à nous lasser ?

Jouez du trompe l’œil : les accessoires

Si vous n’avez pas forcément envie de passer par la case coloration, ou que vos cheveux blancs sont encore épars, il est parfaitement possible de les camoufler l’air de rien. Pour cela, il y a les accessoires ! Barrettes, bandeau, head band ; ces petits trucs, s’ils sont placés astucieusement pourront masquer vos intrus grisonnants.

 

Jouez du trompe l’œil : le volume

Après, c’est vrai que l’on ne choisit pas vraiment où vont apparaitre les cheveux blancs. Sur les racines, les longueurs, regroupés ou pas, voilà qui change la donne. Du coup, heureusement qu’il y a une multitude de coiffure à tester ! D’abord, on oublie les brushings et lissages tous raides qui les fera apparaitre à coup sûr. Et on pense plutôt au flou et au volume qui les noiera joyeusement !

 

Jouez du trompe l’œil : la coupe

Toujours dans l’idée de noyer ses vilains cheveux blancs, on peut miser sur la coupe. Pour cela, il n’y a rien de mieux que de demander conseil à notre coiffeur. En bon professionnel du cheveu, il sera plus à même de nous indiquer la coupe qui, tout en nous mettant en valeur, aidera à masquer les cheveux non désirés. Mais dans la panoplie de coupes, sachez que le dégradé reste l’une des meilleures options, puisqu’il joue aussi sur les volumes et les contrastes et du coup, contribuera à passer sous silence les mèches que l’on souhaite cacher.

 

Osez le maquillage pour cheveux

Sans être aussi agressif ni permanent que la coloration, le mascara pour cheveux peut être un life sevior si vous n’avez pas le temps ou l’envie de passer par cette case et que vous devez en urgence masquer des racines grisonnantes. Bon, c’est vrai en même temps qu’il faut un peu de pratique pour arriver à avoir le bon coup de main. Des petits coups tout en légèreté seront nécessaires pour éviter le côté plaqué.

 

Optez pour le naturel

Si vous voulez retarder au max le passage par la coloration –parce qu’une fois qu’on commence, on s’arrête rarement-, il existe des solutions de coloration maison. Citons, parmi elles l’utilisation du henné pour les cheveux foncés, et la poudre de coquilles de noix pour les cheveux clairs.

 

Adoptez une nouvelle philosophie

Finalement, avoir les cheveux blancs n’a pas forcément à être une calamité ! Bien au contraire, cela peut nous donner ce petit plus, ce je-ne-sais-quoi à notre style ! Une teinte poivre et sel n’est-elle pas le signe d’une certaine maturité ? De classe même ?! Tout est une question de philosophie en somme : acceptons chaque cheveu blanc qui apparait, et voyons-le comme l’expression des belles choses que nous vivons !