Chez Cardin, Dior combine fraîcheur estivale et contemporanéité extravagante !

La veille de l’ouverture de la 68e édition du Festival de Cannes, Dior a décidé de faire la fête. Le lundi 11 mai 2015, la maison de Haute Couture a présenté son défilé croisière 2016. Un moment placé sous le signe du glamour fantaisiste.

 

Si Chanel et Vuitton ont choisi respectivement Séoul et Palm Springs, le directeur artistique de Dior, Raf Simons a cru bon installer son podium dans un endroit pour le moins inattendu mais ô combien stimulant, l’extravagant et faramineux Palais Bulles qui appartient à l’illustre couturier Pierre Cardin.

Simons est un styliste belge réputé pour son style minimaliste. Il collabore avec la maison Dior depuis 3ans, en succession au turbulent John Galliano. Pour le Dior ressort 2015, il s’est manifestement inspiré par l’esprit French Riviera.

raf-simons-marion-cotillard-dior-cruiseZoe-Kravitz-Dakota-Fanning-Dior-Cuise

Devant un parterre composé de 250 invités dont pour célébrités, l’égérie de la maison, Marion Cotillard, Cressida Bonas, mais aussi  Zoë Kravitz, Dakota Fanning et Chiara Mastroianni, la collection avait une texture visiblement légère et fraîche. Le ton est donné à différentes types de pièces, aux robes arborant une coupe sixties, aux jupes courtes, pantalons larges et fluides, blouses estivales, tailleurs Bar revisités, bottines pointues et à lacets et gladiators. Le tout, avec une touche moderne et contemporain.

La silhouette de Raf Simons  » est un mélange, à la fois très Christian Dior mais avec une forte référence au vêtement fonctionnel, à ce que les artistes portent dans leur atelier » comme il le décrit  le créateur.

Dior-Cruise-2016-1 Dior-Cruise-2016-2 Dior-Cruise-2016-3 Dior-Cruise-2016-4 Dior-Cruise-2016

Côté textures, pour assurer un look preppy et rétro, le designer a trouvé son bonheur dans le vichy et le tartan, les motifs à carreaux imprimés et le pied de poule qui se superposent comme par magie. Le couturier s’est fié à plusieurs types de tissus dont la soie, le lin, le coton, le tweed, le cuir et la fourrure. Il a aussi mixé des techniques de couture assez complexes pour un résultat détonant à l’instar du plissé, des smocks, des maxi cols, ou alors des guipures, du crochet ou des combinaisons façon bodies de bébés. « Le concept de cette collection n’est surtout pas pesant mais léger et jeune, et cette légèreté se traduit ici d’une façon littérale qui lui donne toute sa fraîcheur » explique Simons.

Pierre-Cerdin-Dior-Cruise-2016

Le maître des lieux,  Pierre Cardin était aussi parmi les invités. Âgé de 92 ans, il a commencé sa carrière en 1947 chez Dior comme il le rappelle « J’ai été le premier employé de la maison Dior! » Pour l’occasion, il semblait humble mais franchement fier d’accueillir tout ce beau monde chez lui. « Voir après tout ce temps Dior venir défiler chez moi, c’est une délicatesse qui me touche beaucoup », a-t-il laissé choir avant de lever la tête pour admirer un superbe feu d’artifice qui illuminait le ciel de la Côte d’Azur.