Chômage : La to-do list pour tout chômeur Tunisien

 On s’imagine que c’est une belle vie de farniente, de grasses matinées, de vacances perpétuelles. Même s’ill y a du vrai là-dedans,  ce n’est pas tout rose, c’est accompagné d’une dépression et la sensation d’être inutile, et le plongeon dans la paresse contre-productive. Pour vous aider à sortir de cette phase, on a établi une to-do list du parfait petit chômeur.  

Partie professionnelle :

Refaire votre  CV :

La première et la plus importante étape : mettre à jour votre CV. Il faut y inclure votre dernier job, et si vous êtes fraichement diplômé et sans aucune expérience, s’arranger pour vous mettre sous votre plus beau jour. On peut tricher un tout petit peu, et enjoliver les mini-jobs que vous avez eu. Ex : vous avez aidé votre petite sœur à réviser ses cours devient « cours particuliers pour élèves ». Ce n’est pas un mensonge, c’est une vérité améliorée!

Passez des entretiens d’embauche:

via GIPHY

Après avoir envoyé votre CV pour une dizaine de postes, vous aurez surement des retours et des entretiens à passer. Pour ça, il faut vous préparer, faites des recherches sur le poste à pourvoir, sur la société, l’administration etc… N’y allez jamais en ne sachant pas de quoi il s’agit, et en comptant seulement sur votre charme naturel. Un entretien d’embauche est comme un examen, plus on est préparé, mieux c’est. Et apprenez le jargon du bon embauché « j’aime le travail d’équipe, je suis perfectionniste, je suis motivé etc… »

 Demander autour de vous s’il y a des jobs qui correspondent à votre profil :

Amis, famille, réseaux sociaux…posez la question ! Les amis virtuels sont une source intarissable de bon-plans, et il y a toujours quelqu’un qui connait quelqu’un qui cherche une personne avec votre profil. Faites passer le mot.

Sortez du tout tracé :

via GIPHY

En cherchant du travail, il n’est pas toujours évident de trouver un poste dans le domaine de vos études. Cherchez dans le free-lance, investissez dans votre propre projet, collaborez avec des amis dans votre situation Improvisez, osez, ne restez pas les bras croisés à ruminer dans votre coin.

Partie farniente :

Puisque vous êtes libre au chômage  quasiment tout le temps, autant en profitez !

via GIPHY

Rattrapage culturel :

via GIPHY

C’est le moment ou jamais pour lire les livres que vous vouliez toujours lire, regarder autant de films possibles, vous rattraper sur les saisons de vos séries préférées. Aussi visiter les musées, assister à des concerts, des pièces de théâtre (autant que votre poche vous le permets, ce n’est pas évident de sortir tout le temps lorsqu’on dépend toujours des parents). L’important c’est de profiter autant que possible de votre temps libre. Et je vous en supplie, faites tout sauf vous fossilisez dans le café du quartier pendant des heures (cas particulier pour les mecs)

Sortez :

Que ce soit vos anciens amis ou de nouvelles connaissance, socialisez ! Rencontrez de nouvelles personnes, ne ratez pas une invitation pour un café, bougez-vous, ne restez pas chez vous tout le temps à geindre à cause de votre solitude. Aussi, en parant de sorties, préparez-vous à être trainé par votre mère dans toutes les visites familiales, et les courses au marché, vous ne pouvez pas y échapper.

Occupez-vous de VOUS :

via GIPHY

Pour vous aider mentalement,  créez une to-do liste pour chaque journée, une routine organisée ne vous laissera pas le temps de penser que vous êtes inutile. Il y a toujours quelque chose à faire, même les choses les plus simples comme ranger votre chambre, appeler un ami, visiter de la famille, cuisiner etc… Physiquement, vous pouvez commencer le yoga ou de la gym (vous trouverez beaucoup d’applications et de vidéos sur YouTube pour vous aider) ou n’importe quelle activité physique comme la marche, l’important c’est de vous dépenser physiquement.

Alors, si la rédac’ a un autre petit conseil au chômeur c’est :un peu de motivation, de l’optimisme, et ne lâchez pas prise !