Chronique d’une Jeune Maman dans la vraie vie : Demain, je m’y mets !

Tranquillement installée sur mon canapé, les pieds sur la table, les mains plongées dans un bol de fraises Tagada et la poitrine à l’air goulument tétée par ma petite dernière, je m’adonne à mon activité hautement intellectuelle préférée : faire défiler mon fil d’actualité Facebook. Et là, en quelques secondes, ma vie a basculé : j’ai fait l’ERREUR FATALE ! J’ai cliqué sur l’album des photos du dernier défilé de lingerie Victoria’s Secret.

chronique-d-une-jeune-maman-dans-la-vraie-vie-regime-sport-demain-je-m-y-met-02

Ce ne sont pas les sublimes ensembles qui m’ont interpellé, non, ce sont ces nombrils indécemment et parfaitement positionnés sur des ventres, non seulement ultra plats, mais aussi merveilleusement assortis à des seins hauts perchés, défiant toutes les lois de la gravité !

victorias-secret-fashion-show

A ce moment là, j’ai baissé les yeux sur moi-même et j’ai réalisé que mon bébé arrivait à tenir en équilibre sur mes bourrelets. J’ai réalisé qu’avec mes kilos en trop, je n’avais même plus besoin de coussin d’allaitement, le choc !

 

Manquant de m’étouffer avec mon bonbon, j’ai commencé par me calmer et me dire que c’était normal : premièrement j’ai déjà au moins cinq ans de plus que toutes ces filles au corps de rêve (10 ans ? oui bon ça va hein…). Mais aussi et surtout, j’ai porté deux enfants en l’espace de deux ans moi Madame. J’ai donc pu arrêter de culpabiliser… jusqu’à ce que je me souvienne que Gisèle Bundchen avait défilé pour la marque seulement deux mois après son accouchement. Et Doutzen Kroes aussi. Et Miranda Kerr aussi. Et Adriana Lima aussi…

Quel désespoir, je n’aurais vraiment pas dû regarder ces photos. Mais le mal était fait, et mes Haribo n’avaient plus la même saveur. Ils n’en étaient que meilleurs !

chronique-d-une-jeune-maman-dans-la-vraie-vie-regime-sport-demain-je-m-y-met-01

Ca m’a fait penser que pendant ma grossesse, quand on me surprenait à caresser tendrement mon ventre bien rond, on me disait souvent : « Tu verras quand elle sera sortie, il te manquera ton petit bidon ! »

Euh.. A vrai dire je n’ai pas eu le temps de m’en rendre compte parce qu’il est toujours là en fait.

Bon, il est vrai que je n’ai jamais été parfaitement mince. Mais il fût un temps où j’aurais pu m’afficher en crop top sans rougir ! Sauf que les impitoyables Dieux de la mode ont décidé que c’était tendance d’en porter pile à la fin de ma première grossesse ! Autant vous dire que j’aurais été un peu ridicule si j’avais cédé.

chronique-d-une-jeune-maman-dans-la-vraie-vie-regime-sport-demain-je-m-y-met

D’ailleurs, je ne sais pas vous, mais moi mon dressing déborde de fringues qui ne me vont absolument pas et que je garde « pour quand je maigrirais ». Je ne sais pas si je rentrerais à nouveau un jour dans un 36-38, mais une chose est sûre c’est que je ne pense pas que le treillis militaire multi poches et resserré à la cheville reviendra un jour à la mode. Et ce n’est pas plus mal.

Quoi qu’il en soit, après cet électrochoc, mes kilos et moi nous sommes regardé en se demandant si on devait noyer notre chagrin dans une tablette de Milka. « Mauvaise idée ! » m’a susurré ma conscience. Mais comme ma conscience est aussi morfale que moi (normal, c’est ma conscience) elle m’a aussi fait remarquer que jeter toutes les gourmandises qui inondent mon placard, c’est pécher !

Non mais vraiment c’est décidé, il est temps que je me reprenne en main et que je me sculpte le corps des Anges de Victoria’s Secret… ou au moins de leurs cousine éloignée.

chronique-d-une-jeune-maman-dans-la-vraie-vie-regime-sport-demain-je-m-y-met-04

Oui oui c’est décidé, d’ailleurs je m’y met dès demain ! … Bon peut être pas demain parce que je dine chez ma belle mère et je n’aimerais pas la vexer. Alors peut être la semaine prochaine ! Oui c’est bien de s’y mettre un lundi !… Quoi que…  j’ai le placard à gourmandises à vider avant, souvenez vous. En fait ce qui serait bien c’est que je m’y mette le 1er janvier. C’est toujours motivant de commencer en début d’année, je pourrais même m’inscrire à la salle de sport. Ah oui ça c’est une super idée !

Le problème c’est que si je décide d’avoir un troisième enfant, j’aurais fait tout ça pour rien ? Quelle perte d’argent et d’énergie !

En même temps, en regardant ma fille tranquillement occupée à me vider les seins, je me dis qu’elle à l’air bien paisible sur son petit coussin naturel. Ce ne sont pas ces planches à pain de Victoria’s Secret qui pourront en dire autant le jour où elles allaiteront et que leurs bébés n’arriveront pas à atteindre leurs seins beaucoup trop hauts !

Je prends quand même une résolution histoire de finir mon bol de bonbons la conscience tranquille: Demain je m’y mets ! Oui c’est décidé, demain je déciderais de quel sera le meilleur moment de réfléchir à faire un régime.