Lettre ouverte à mon petit ventre !

Cher petit ventre,

Voilà quelques mois que je t’observe, colonisant mes abdos d’acier acquis pendant ma jeunesse sportive (« j’exagère un peu »)… Que je te regarde passivement, essayant à tout prix de sortir fièrement tes cellules graisseuses de mes jeans … Voilà quelques mois que je constate ton installation progressive,  sournoise et envahissante,  sans pouvoir t’arrêter  …

Alors voilà, avec l’âge qui avance les choses ne vont pas s’améliorer, je te propose un marché : je te laisse tranquille… si tu vas t’installer sur chacun de mes lecteurs. Pas mal comme idée non ?

Sachant pertinemment que tu ne me feras pas ce plaisir, j’ai décidé de prendre une autre mesure : te faire LA GUERRE !

Vu ton sourire narquois, j’ai l’impression que tu ne me crois pas… Et mon abonnement à la salle de sport, tu penses peut-être que c’est une plaisanterie ? Et bah non mon cher, je suis très sérieuse ! Mon banquier peut même t’envoyer un relevé (coucou à mon banquier en passant : « Ne t’inquiète pas je sortirais bientôt du rouge…Dès que j’aurais un ventre plat ») !

Cet article pourrait vous interesser  : Six bonnes raisons d’abandonner votre soutien-gorge (sauf si on a la poitrine de Pamela Anderson)

Oui oui, j’ai sorti l’artillerie lourde pour t’attaquer : nouvelle tenue de sport, nouvelle paire de basket, abonnement à la salle de sport, applications de coaching sur mon smartphone et surtout : une MOTIVATION à son maximum !

sport-ventre-guerre

Pourtant certains de mes Followers sont de ton côté…Disons qu’ils pensent juste que je ne serais pas capable de tenir le rythme.

Mais attention mon cher petit ventre, tu as peut-être gagné une bataille…Mais pas la guerre !

Que le combat commence !

VENTRE-GUERRE

Cordialement,

PS : à vous, mes chers lecteurs, les paris sont ouverts !  Je vous tiendrais au courant de mon avancement dans mes prochaines chroniques et sur mes Stories Instagram: @Souleyma_and_friends !