Ces clichés sur les tunisiens qui nous font rire !

Comme tout peuple ancestral qui se respecte, on a certes nos us et coutumes mais aussi… nos perles, nos pépites, bref, des clichés qui feraient pâlir les petits personnages moliéresques. En effet, notre société regorge de Bourgeois Gentilshommes, de Tartufes (surtout !), de Dons Juans (on les appelle aussi pervers narcissiques ou pour faire court: connards), de précieuses ridicules et on en passe ! Voilà donc le meilleur du pire de nos clichés, à prendre bien sûr au second degré…mais à savourer sans la moindre culpabilité !

Les clichés version mec: 

Connus pour leurs origines martiennes, les hommes sont des spécimens fermés, impossible à décrypter. L’homme tunisien donc n’échappe pas à cette règle et pour cause ! Il est en fait…

Le tunisien et les filles :

  • Amateur de jolies filles, surtout quand il est en couple. Le prédateur use de mille stratagèmes pour gagner le cœur de sa belle ainsi que sa confiance. Cette tactique lui permet donc de papillonner en toute liberté et de le nier (en plus). Donjuanisme et mauvaise foi, voilà deux clichés pour le prix d’un ! Le fourbe, n’hésitera pas à mentir pour légitimer la photo likée d’une ex, un coup de fil soupçonneux ou un rendez-vous suspect. Sachez aussi que ce spécimen n’avouera jamais sa faute. Résultat: le mâle (tunisien) gonflé de vanité mentira, gavera sa dulcinée de couscous ou de lablabi, de « rouhi » ou autres cabrioles linguistiques mais ne dira jamais « oui, ta meilleure amie est canon ! » ou « oui, je pense encore à mon ex ».

via GIPHY

Le tunisien et le foot :

  • Ce spécimen, macho par essence préférera une partie de foot à vos prouesses esthétiques. Un « 7otli il match » est beaucoup plus intéressant que votre brushing à la Jennifer Aniston.

via GIPHY

Le tunisien, ce bad boy :

  • Le mâle…tunisien (qui ne peut pas rivaliser avec le Classique de Jean-Paul Gaultier), n’hésitera pas à vous « soutirer » de l’argent pour fanfaronner devant sa « bande ». Attention, il pourrait aussi en user pour « draguer » dans votre dos. Pour se faire, il vous baratinera, tout en douceur. Vous trouverez cela « mignon », telle une Elvire prise dans le piège de l’amour, pendant que Monsieur, jouera les Bad Boys quelque part…Ne soyez pas trop docile.

via GIPHY

Le tunisien et l’amour :

  • Fuis-moi je te suis et vice versa: théorie, concept voir axiome applicable sur le mâle tunisien: Plus vous serez inaccessible et plus vous trouverez grâce aux yeux de ce macho, biberonné aux Sidi et autres misogynies verbales.

via GIPHY

Le tunisien sa maman :

  • L’as de la mauvaise foi pointera, volontiers, du doigt les deux kilos que vous aurez pris, après le réveillon. Quant à sa bedaine, elle fait tout son charme. Pourquoi chercherait-il à s’affamer? Et puis, SA MÈRE (votre belle-mère ou future belle-mère, en l’occurrence) le trouve beau et c’est ce qui compte. Désolée, mais vous serez toujours la cinquième roue du carrosse puisque la « wasseda » ne détrônera jamais la « waleda ».

via GIPHY

Les clichés version fille: 

La tunisienne et les ragots :

  • Les commérages de bonnes femmes: puisqu’elles, elles sont parfaites alors que nous, on est trop libérées, trop vivantes, trop affranchies bref, les couteaux dans le dos, les complots et autres magouilles pour mettre KO une potentielle rivale, ou une jeunette qu’on commence à envier, la quarantaine passée, c’est bel et bien notre spécialité. Secret Story et ses intrigues ne font pas le poids devant NOUS !

via GIPHY

La tunisienne, Mme sainte-nitouche :

  • Après Orgueil et Préjugés, place à … la sainte-nitoucherie ou la mauvaise foi masculine en version édulcorée. Exemple: Le contexte: un rencart, la fille, qui est à son Xème petit copain sort un bobard du genre « moi, avant de te rencontrer, je n’ai jamais connu l’amour, le vrai ! » à cet instant, le spécimen de sexe féminin tend à battre des cils. Le mâle, pris au piège du tact féminin (et de ses hormones), boit les paroles de sa belle. Cette dernière, n’hésitera pas à flatter son Ego pour arriver à ses fins. Une heure après, l’affaire est dans le sac. Moralité: une sainte-nitouche qui fait les 400 coups en douce aura toujours ce qu’une fille authentique, franche et libre n’aura pas: l’amour. Mais cela dit, il ne faut pas changer. Vous tomberez certainement sur un Sganarelle, patience !

via GIPHY

La tunisienne et les regimes :

  • Les régimes…encore: la fille tunisienne sait cuisiner, a des formes (et les assume), déteste les régimes…STOP: il y a aussi les zéros pointés de la cuisine, fines (et fières de leurs os !) et qui s’en contrefichent des clichés de leurs aïeuls ! Respect.

via GIPHY

La tunisienne et le mariage :

-Tu as 30 ans et tu n’es pas encore casée ! (ye choumi)

-Et je n’ai pas envie d’avoir de gosses parce que je préfère m’amuser sous les sunlights que me coltiner un môme, me laisser-aller et mettre ma vie de couple en berne.

-Et la société ? Tu as pensé à la société ?

-C’est mon bonheur qui prime.

Le féminisme post-Simone de Beauvoir ou ce court dialogue.

via GIPHY

La tunisienne et sa liberté :

  • Les femmes dépendent de leurs maris ! Elles lui obéissent au doigt et à l’œil ! Non mais, on n’est pas dans La Princesse de Clèves là. Il faudrait peut-être vous secouez un peu parce que la femme tunisienne est (très cultivée) et a même « le statut le plus avancé dans le monde arabe ». Il vous faudrait peut-être une mise à jour ? Une petite exploration dans le monde féminin TUNISIEN d’aujourd’hui ? Rassurez-vous: ça vous remettra les idées en place !

via GIPHY

Bref, la guerre aux clichés est encore longue mais ceci n’est qu’un aperçu des mentalités de la plupart. Il faudrait donc penser à donner un petit coup de balai de temps en temps, à vivre comme on a VRAIMENT envie de vivre en regardant un peu plus haut que son popotin.