La collection de prêt-à-porter automne-hiver 2018/19 de Chanel : Du grandiose avec des notes de fragilité …

Tout le génie de Karl Lagerfeld a été mis à l’honneur dans le décor forestier choisi pour le défilé de Chanel pendant la fashion week ! La nef du Grand palais qui a été transformé pour l’occasion en un décor digne de contes avec une palette de roux, rouges et orangés avec une touche de vert mousse et sapin et des détails aussi impressionnants que pittoresques comme les imprimés feuillages ou les cernes du bois grisé s’est bien imprégné des stylèmes de la Maison Chanel !

La nouvelle collection se caractérise par un souci du détail qui n’est pas sans rappeler la richesse infinie des courbes et des motifs dont regorge Mère Nature. Outre les galons façon branchage, les boutons bijoux ciselés de feuilles, les sautoirs en perles et pâte de verre pastel et les colliers et bracelets entrelacés de chaînes et perles, Chanel a travaillé plusieurs variations autour du motif « feuille » morte ».

Le tweed, classique, duveteux, effiloché ou tissé et cher à Chanel alterne pour la collection 2018/2019 avec le drap de laine, la toile de coton, la maille moelleuse et le velours côtelé ou milleraies, de quoi nous faire rêver !
Des cuissardes, bottes et des derbies en cuir doré oxydé, des mitaines de cuir rose, des poignets de fausse fourrure incrustée de plumes, de grandes écharpes colorées réchauffent cette silhouette moderne et confortable. La silhouette de Chanel cette année s’est voulue longue et tubulaire, tenue par des épaules carrées et des cols nets et hauts. Mais comme le mouvement et les formes semblent envahir l’ensemble de la collection, c’est à la manière de doubles ponchos horizontaux que la silhouette s’évase progressivement par des quilles et des basques.

Ce n’est nullement un hasard si Karl Lagerfeld a affirmé que « Chanel, c’est la vie même des vêtements qui ont une possibilité de vie » parce que la Maison revisite ses classiques, remotive les détails les plus minutieux et créer une dynamique des plus folles qui soient sur le podium !

En invoquant l’hiver dans une sophistication poussée à l’extrême jusqu’au soir , Chanel n’a pas omis la star de la collection qui n’est autre que la petite robe noire qui trouve son expression ultime, raffinée et évidente au cœur de toutes les créations ! En outre, le nouveau sac, nommé 31, créé par Karl Lagerfeld a rejoint la famille des accessoires Chanel : Une forme généreuse d’un cabas qui associe le cuir lisse au matelassé, à la toile de coton imprimée ou au tweed. Le GABRIELLE de Chanel quant à lui revient en version mini assortie aux tenues. Le Camélia à son tour se transforme en sac du soir étincelant !

Vous l’avez bien compris, la collection de Chanel imite la nature dans ce qu’elle a de plus gracieux et de plus impressionnant, à la fois fragile et forte, elle renaît sans cesse dans toute sa beauté et sa pureté …