Quels cosmétiques bannir au soleil ?

A chaque saison sa routine beauté, ses produits fétiches et ses produits interdits. Quand on dit été, on pense soleil et ce dernier n’est pas forcément ami avec nos cosmétiques habituels.

Cet article pourrait vous intéresser : Les produits qu’il faut avoir dans sa trousse d’été

Quels cosmétiques faut-il donc bannir au soleil ?

Les cosmétiques à base d’agrumes

Avant d’entrer dans plus de détail, commençons par les bases : les agrumes ne sont pas amis avec le soleil. Ceci est une règle générale pour se prémunir des éventuels risques. Le combo agrumes soleil peut ainsi causer des taches brunes, des rougeurs, voire des brûlures ou des cloques dans les cas extrêmes. On parle ici surtout des cosmétiques homemade, mais pour ceux du commerce aussi, du moins tant qu’il n’est pas clairement stipulé qu’ils contiennent une protection.

via GIPHY

Les gommages : pour garder sa couche protectrice

Que ce soit les gommages, les exfoliants ou les peelings, on parle grosso modo d’une même action ; celle de se débarrasser de la couche superficielle de la peau, en réduisant l’épaisseur de la couche cornée. Or, la fonction de cette dernière est justement de protéger les cellules cutanées contre les diverses agressions, dont celle du soleil. Si la peau est plus fine, sa barrière amoindrie, elle devient forcément moins apte à stopper l’intrusion des rayons solaires.

via GIPHY

Les parfums et eaux de toilette : formules trop riches pour l’été

Si l’on veut préserver sa peau des irritations voire des taches brunes, mieux vaut donner congé à son parfum fétiche pour l’été. En effet, le parfum en lui-même risque fort d’être photosensibilisant puisqu’il est constitué de principes actifs, huiles essentielles voire extrait de fleurs et de fruits. Mais sinon, le parfum est à éviter au soleil parce qu’il contient de l’alcool, et on sait que ce dernier peut causer carrément des brûlures en cas d’exposition au soleil. Mais qu’est-ce qu’on fait alors ? On ne va tout de même pas se contenter de sentir l’eau de mer durant tout l’été ?! Bien sûr que non ! La solution la plus facile est de vaporiser son parfum uniquement sur ses vêtements. Sinon, on peut aussi troquer son flacon contre un lait parfumé –adapté à l’exposition solaire- ou une brume toute légère.

via GIPHY

Les déodorants en spray : des particules dans l’air

Quoi ?! Pas de déo en spray durant l’été ?! Autant dire que c’est la fin des cacahuètes ! Mais saviez-vous que ses cousins en stick ou à bille ont la même efficacité ! Le truc du spray est surtout psychologique ! Et si on vous disait qu’en plus ce petit coup de pschitt risque de vous créer des taches brunes sur le visage et le décolleté, c’est clair qu’on y repensera à deux fois avant de s’en resservir !

via GIPHY

Le rétinol : l’anti-âge ennemi du soleil

Le rétinol a le vent en poupe depuis des années ! Il est devenu l’ingrédient star de beaucoup de crèmes anti-rides. Pour autant, il faut user de prudence en l’utilisant parce qu’il est aussi connu pour être irritant et photosensibilisant. D’ailleurs, on le retrouve plus souvent dans la composition des crèmes de nuit que de jour, et ce n’est pas un hasard.

via GIPHY