COVER STORY : THE INSIDER LOOK

 

Alors que la rédac’ était en route pour une mission des plus particulières, ce jour-là, la pluie avait décidé de faire des siennes ! 

Un certain jeudi à 9H00 du matin- Tunis s’éveille à peine. Au bureau de FFDesigner, entre cafés, cigarettes et petites viennoiseries, l’équipe s’active déjà. Notre Model phare, Nour Guiga, toute belle et fraîchement tombée du lit, prend place pour une métamorphose radicale. Au rendez-vous : Make-up punk, cheveux montés en l’air, faux tatouages et robe couture signée NarcisoWorld. Tout est prêt pour un shoot sexy et électrique à l’image du numéro «The Young Fashionista Issue». Derniers coups de pinceaux, quelques voiles de laque pour bien fixer les mèches rebelles et nous voilà partis.

13h00 – Arrivée sur les lieux du tournage.  Le beau temps n’est pas au rendez-vous. Mère Nature a décidé de n’en faire qu’à sa tête : pluie, vent… la totale !  Mais il en faut bien plus pour nous décourager ! Repérage, cadrage et matériels en place, le shooting vidéo peut commencer !

Nour, la IT-Girl du jour, essaie de s’imprégner de l’espace avant de se livrer à l’œil de la caméra sous les directives de Seyf Dean Laouiti, directeur artistique du tournage.

A l’appel : grimaces et sourires narquois !

Sous les rythmes de «Ex’s & Oh’s» hymne d’un féminisme de poigne et du «Girl Power», on regarde notre muse tatouée de la tête aux pieds, se pavaner en dansant dans les magasins, vêtue de sa robe Glam-chic, le regard séducteur et bourré de malice, délaissant ses talons de femme fatale pour une paire de Converse à l’effigie des « Sex Pistols », symbole même de la Rebel Attitude. Derrière notre viseur et toujours dans la même ambiance, nous continuons à suivre ses folles aventures. Feuilleter un numéro du « New York Times » dérobé au kiosque à journaux, faire une petite pause gourmande pour savourer un éclair au chocolat, et enfin s’arrêter dans un Beauty Shop et s’y refaire une beauté.  Vient l’instant où Hend, notre photographe et éditrice beauté entre en action. Objectif à la main et consignes bien pensées, les clichés défilent, aussi envoûtants les uns que les autres, capturant la gaieté de la scène où l’actrice principale s’adonne au monde de la beauté et de la joie.

On y perçoit Nour, une jeune femme coquette, dont les yeux se jouent de l’objectif, totalement éprise et perdue dans cette dimension parallèle de paradis de belles textures et de senteurs divines. Elle se laisse maquiller, pomponner, parfumer, vivant pleinement l’expérience de la Young Fashionista des Temps modernes.

Des moments, magnifiquement immortalisés par notre vidéaste Amine, sous le regard bienveillant de Seyf Dean.

Quant à moi, ébloui  par la magnificence de cette journée, mes mains prennent le soin d’immortaliser à leur tour, les dessous de ce qui ne retenait pas mes yeux de briller.

Tout ce que je peux vous dire, c’est que le quotidien d’une Young Fashionista est certes épuisant, mais il n’y a rien de plus fascinant !