Crush mode: À nous les chaussures dépareillées !

Elles ont tout bon ces shoes ! Repérée au show Céline  et plus récemment chez Proenza Shouler, la chaussure devient une oeuvre d’art à part entière. Détails switchés, chaussures grimées en deux couleurs rutilantes « dépareillées » (version Jacquemus), oubliez la bienséance et misez sur la fantaisie pour des petons en folie.

Cet article pourrait vous intéresser : Les Chaussures à avoir en 2017 : la crème de la crème quoi !

Plaisir (non) coupable chez Proenza Shouler

 

LA JUPE CAMARGUE #JACQUEMUS ONLINE SHOP www.jacquemus.com

Une publication partagée par SIMON PORTE JACQUEMUS (@jacquemus) le

Jacquemus s’amuse avec un talon des plus « cubiques »

Pourquoi on va craquer ?

Parce que twister un look off duty n’a jamais été aussi simple. On enfile un jean (notre sempiternel Levi’s 501), un crop top et une veste, pas sorcier comme look. Sauf qu’avec un coup de baguette magique (ou de pinceau ?), nous voilà arborant un look pointu avec des chaussures dépareillées, glamour et surtout pas clownesques. A bas les a priori, on ose la réinterprétation de la mule « bi-couleur » ou encore de la babies néo-swinging london. Les plus téméraires d’entre vous pencheront certainement pour des converses ou des Doc Martens dépareillés. On parie que l’été sera artistiquement au beau fixe avec ces chaussures qui flirtent avec l’univers d’un Salvador Dalí.

La chaussure dépareillée fait la loi sur Insta’

Un toc mode assumé parce qu’en été, on fait ce qui nous plait !

Rock’n’roll attitude

building blocks by @jacquemus 🔶🔴 ph @johnhillin

Une publication partagée par Mary Seng (@happilygrey) le

Mismatched shoes ou la bonne dose de branchouille

pink green quartz

Une publication partagée par Barbara Malewicz (@malebitch) le

Version baskets aux couleurs acidulées et résille, on like sans la moindre hésitation !

Le Rouge et le Noir version mille et unes nuits