Crush mode : Passion recyclage !

Depuis quelques mois, le prix des vêtements ne cesse de flamber et on en connaît les causes (économie déclinante, des franchises qui grignotent de plus en plus de terrain dans la modosphère…) bref, on avoue que par moments, on ne sait plus comment rester stylé-e sans passer par la casse banqueroute. Et si on vous disait que la solution est juste sous vos yeux ?

Cet article pourrait vous intéresser : Le over-oversize, la rédac’ valide ou pas ?

Mode et recyclage, une vieille histoire d’amour ?

Pour élaborer ses collections, Martin Margiela passait une grande partie de son temps chez Emmaüs, là où un créateur de mode n’est, généralement, pas censé être. Mais en parfait avant-gardiste, le créa belge choisissait ses pièces, les rafistolait et les lifter pour qu’elles redeviennent « portables ». Deux décennies plus tard, nous voilà devenu-e-s des mini-Margiela, farfouillant dans les friperies afin de trouver LA pièce qui upgraderait notre outfit.

Merci Instagram ?

Sami Ben Abdallah est l’exemple parfait du jeune homme modeux et roi de la débrouille. Il chine comme il respire, use de la technique du patchwork pour donner du pep’s à ses fringues et surtout, il nous a montré, au fil des mois, que fripe rimait avec style. Sami mixe du neuf avec du vieux, pioche dans plusieurs garde-robes et n’hésite pas à associer plusieurs imprimés dans une seule tenue. Résultat ? Son drôle de « recyclage » est toujours à la haute de notre ambition mode.

 

Voir cette publication sur Instagram

 

Actually feeling the vibes @wasssiim_ 😎

Une publication partagée par S A M (@sami.benabdallah) le

 

Voir cette publication sur Instagram

 

FILA 🖤 PHOTOGRAPHY : @wasssiim_ 🖤

Une publication partagée par S A M (@sami.benabdallah) le

Autre chineuse aguerrie, la délicieuse @emnitta. Pour elle, Moschino se marie très bien avec Topshop et la petite robe de maman va super bien avec une paire de Doc Martens. Véritable exploratrice du style et amoureuse du bricolage « mode », la lady a démocratisé la fripe. Mieux encore, elle l’a rendue « hype ».

 

Voir cette publication sur Instagram

 

Spring vibes ✨#asseenonme#lestyleàlafrançaise

Une publication partagée par Emna Sellimi (@emnitta) le

Une boutique vintage svp !

Le coup de cœur de la rédac est attribué à…FiLupo qu’on appellera la caverne d’Ali Baba des tendances ! Cette boutique vintage, située en plein cœur de la Marsa, on « chine des pièces pour vous », toujours dans une vibe funky. Les cool kids s’y retrouveront. Leurs pépites ? Un t-shirt Supreme par-ci, une robe à sequins idéale pour se la jouer Queen du dancefloor par-là, une banane toute droit sortie d’un bon vieux Larry Clark ou encore des babies so « swinging London », rien que ça ! On adore.

 

Voir cette publication sur Instagram

 

Black is my happy color ☄️#asseenonme

Une publication partagée par Emna Sellimi (@emnitta) le

 

Voir cette publication sur Instagram

 

Shooting @itsfilupo w @joannabensouissi and MUA @coco_med ☄️

Une publication partagée par Emna Sellimi (@emnitta) le

 

Voir cette publication sur Instagram

 

Follow @filupo_tn 🔥😃 By @joannabensouissi 📸

Une publication partagée par Anis Haffoudhi (@anishaffoudhi) le