Décès de George Michael : la star est partie rejoindre les étoiles le jour de Noël

deces-george-mickeal

Hier, alors que des millions de foyers américains fêtaient Noël, une étoile s’éteignait. Georgios Kyriacos Panayiotou, plus connu sous le nom de George Michael, est mort laissant derrière lui des fans en deuils, des stars déboussolées et une discographie tellement impressionnante, qu’il y a de quoi le pleurer jusqu’à la fin des temps…

J’avais 13 ans, le jour où je suis tombée sur le double Album, Ladies & Gentlemen de George Michael. J’étais en plein deuil et le 1er album, fait de chansons tristes (dont une, d’une très rare mélancolie que le chanteur avait écrite pour son ex-petit ami mort du Sida), m’avait sauvé la vie. Alors apprendre que celui qui sait chanter à la fois la joie, la tristesse, la sexualité et l’amour est mort… il y a de quoi en souffrir !

L’année 2016 a été horrible. Nous avons perdu David Bowie, Prince et Leonard Cohen. Et alors que nous pensions cette année finie, alors que nous n’arrêtions de nous répéter « plus que 6 jours, et 2016 ne sera plus qu’un vulgaire souvenir », le drame s’est produit : George Michael, le roi de notre walkman, s’est éteint à l’âge de 53 ans.

Cet article pourrait vous intéresser :  Franca Sozzani tire sa révérence au monde des tendances

C’est donc sur cette nouvelle que je me suis réveillée : « C’est avec une grande tristesse que nous confirmons que notre fils, frère et ami bien aimé s’est éteint paisiblement chez lui durant la période de Noël. La famille demande que son intimité soit respectée durant cette période difficile et chargée en émotion. Il n’y aura pas plus de commentaires pour le moment. » La star aurait succombée à une attaque cardiaque. George Michael aurait quitté cette terre en douceur, il serait parti paisiblement. Voilà de quoi calmer notre douleur.

« I’m blessed, i know. Heaven sent and heaven stole. You smiled at me like Jesus to a child » (Je suis béni(e), je sais. Le ciel donne et le ciel reprend. Tu m’as souri comme Jésus à un enfant). J’ai donc été bénie d’avoir vécu dans une époque qui a été bercée par les tubes de ce monstre sacré. Ce soir, comme tous ceux de ma génération, nous écouterons en boucle « Carless Whisper », « Faith », « Freedom » ou encore « You Have Been Loved »… Mais cette année, son tube (alors qu’il était encore membre du groupe Wham) « Last Christmas », aura un tout autre goût…
Ainsi, après plus de 5 ans de lutte contre des maladies de tout genre (plus précisément la pneumonie), George Michael a enfin pu (se) reposer en paix. Il va surtout pourvoir retrouver celui qu’il n’a cessé de pleurer et de chanter dans tous ses albums…
Repose en paix Georgios Kyriacos Panayiotou…