Crush mode : Les pièces phares du premier défilé d’Hédi Slimane pour Celine

Pour son premier défilé pour Celine, Hedi Slimane n’a pas failli à sa tâche d’honorer la culture post-punk des années 80. Pour ce faire, il a choisi de remettre au goût du jour l’artillerie du parfait rockeur (on pense à Jacno et à Lou Reed) mais aussi à la jeune groupie, pas si subsidiaire à l’esprit du rock qu’elle n’en a l’air.

Décryptage du défilé celine.

Cet article pourrait vous intéresser : Spécial Fashion Week : Le premier défilé de Hédi Slimane pour Celine

Les grandes lignes mode du défilé

C’est sur un set de La Femme que le défilé Celine a eu lieu. Des pièces en noir et blanc ont ponctué ce show tout en y insérant, par moments, des touches de couleurs, comme le rouge rubis ou le vert émeraude. Mais ce qui a attiré nos pupilles de slimaniacs, c’est surtout le bibi à voilette qu’on a l’habitude de voir les jours d’enterrements –et que Hédi Slimane détourne ici- et la robe nœud-nœud, à la coupe exagérément boule, qui contraste avec la silhouette étriquée que nous a habituée à voir Hédi Slimane. Quant à la veste oversize, on l’utilise comme un perfecto qui twiste une robe un peu trop glamour, lors des after pour éviter d’attraper froid et ceci est valable pour les filles comme pour les garçons. Le costume aussi se veut genderless chez Celine puisqu’il habille filles et garçons.

Chercher le garçon

C’est justement cette ambivalence sexuelle qu’on aime chez le nouveau Celine. Après la robe d’ouverture « nœud » et le costume, on cherche un autre nœud, le nœud papillon porté par madame. Quant à monsieur, cet ado gracile à la peau diaphane, il porte une cravate blanche ou serait-ce son alter-ego qui lui a piqué sa cravate ?

Côté accessoires

A model presents a creation by designer Hedi Slimane as part of his Spring/Summer 2019 women’s ready-to-wear collection show for fashion house Celine during Paris Fashion Week in Paris, France, September 28, 2018. REUTERS/Gonzalo Fuentes

On craque pour le sac XXS métallique qui tranche avec le cabas épuré et noir qui a envahi les réseaux sociaux, à quelques jours du défilé Celine mais aussi pour le bibi, qui est en passe de devenir le couvre-chef de la saison. Côté lunettes, on sent que la fin des lunettes miniatures est proche puisqu’Hedi Slimane vient de réhabiliter les lunettes de Lou Reed, à montures blanches ou intégralement noires. Suspense…