Crush créateur : Pourquoi Demna Gvasalia est le nouveau Roi de la mode ?

Dire que Demna Gvasalia est le « nouveau » roi de la mode c’est minimiser l’impact de son label Vetements sur la sphère mode parce que Demna, c’est le Messie de la mode. Sans lui, et après cette hécatombe qui s’est abattue sur l’industrie fashion –on pense aux disparitions de Sonia Rykiel ou encore de Azzedine Alaia-, le monde de la mode était…au bord du rouleau.

Vetements obsession

Mars 2015 est une date charnière dans l’histoire de la mode. C’est en effet en cette date que le phénomène Vetements est né. Au programme : un lieu atypique pour présenter une collection –au dépôt ou l’endroit privilégié pour la communauté gay parisienne- et une esthétique choc, qui puise son inspiration dans l’uniforme communiste. Pièces « démodées » -en apparence, oversize, couleurs criardes voire kitsch, Demna Gvasalia vient de bousculer nos « acquis » mode tout en démocratisant notre approche du vêtement. A bas le « fashion » et ses codes guindés, avec Demna Gvasalia, la mode se veut confortable quitte à flirter avec le « n’importe quoi ».

#VETEMENTSxREEBOK www.ssense.com @ssense

Une publication partagée par VETEMENTS (@vetements_official) le

www.matchesfashion.com @matchesfashion

Une publication partagée par VETEMENTS (@vetements_official) le

#VETEMENTSxRAMMSTEIN www.mytheresa.com @mytheresa.com

Une publication partagée par VETEMENTS (@vetements_official) le

L’arrivée chez Balenciaga

Deuxième coup de massue pour le commun des mortels –et consécration ultime pour ce géorgien féru de heavy metal- : être propulsé à la tête de Balenciaga. Le jeune « disciple » de Margiela va dynamiter le vêtement : doudoune déstructurée, robe asymétrique, cuissardes mutantes, tous les coups sont permis chez Vetements/Balenciaga. Autre prouesse : le jeune créateur n’hésitera pas à transposer des pièces Vetements dans un défilé Balenciaga, faisant ainsi fusionner son ADN avec la griffe de Cristobal Balenciaga. La mode n’a aucune limite pour ce misfit, qui travaille en « famille » puisque son label et co-dirigé par son frère et que sa meilleure amie du « lycée » travaille avec lui. Mais le véritable secret de Demna Gvasalia, autre son culot légendaire, c’est un casting improbable et des égéries…lambda !

Women Resort 18 Available in-store and online November 15th.

Une publication partagée par Balenciaga (@balenciaga) le

#Where can I get this? #crocsbalenciaga ?

Une publication partagée par Maria Pineda (@saigonvisitor) le

Demna, cet outsider ?


Pour caster ses mannequins, cet ovni de la planète mode recourt…aux réseaux sociaux ! Véritable caverne d’Ali Baba, Instagram regorge de « new faces » ou de « ugly faces » dont raffole justement Demna Gvasalia. Le DA de Vetements/Balenciaga n’hésite pas à interpeller des personnes dans la rue, des gens « normaux », loin du fantasme que pourrait susciter les super-tops du moment. Or, Demna a ses poulains –et amis- : Paul Hameline, Mica Alganaraz…ils lui sont dévoués corps et mode ce qui ajoute la valeur « amitié » à son actif. Bref, avec un tel génie de la destruction/déconstruction, la mode a encore de beaux jours devant elle.

#today #rightnow

Une publication partagée par Pierre-Ange Carlotti (@blackpierreange) le