Dépenses : 5 astuces pour éviter le rouge chaque mois

Vos dépenses n’ont pas de limite ? Et tout le monde ou presque autour de vous s’amuse à parler des meilleurs placements immobiliers ou dans ce qui est le mieux coté en bourse, personne ou presque n’aborde le sujet de comment épargner de l’argent ou tout simplement budgétiser les rentrées d’argent afin d’éviter le rouge. Pourtant, dépensière comme vous êtes, vous avez soif de ce genre de conseils ? Par ici les amies, voici 5 astuces pour ne plus être à sec à chaque 20-25 du mois !

Tenir ses comptes

depenses-compte

Tenir un cahier de comptes et de dépenses journalières vous fait penser à votre grand-mère, et pourtant cette astuce est d’autant plus simple qu’elle vous aide à ne pas être dans le rouge chaque mois. Conservez vos tickets de caisse, vos factures, vos charges fixes, c’est bien simple : inscrivez-y chaque sou qui sort de votre poche et établissez un tableau détaillant toutes vos dépenses et toutes vos rentrées d’argent pendant 1 mois tous les jours. Vous pourrez vous rendre compte du trou au fond de votre portefeuille avant qu’il ne soit trop tard et le rapiécer petit à petit en serrant un peu plus la ceinture avant d’arriver au rouge ! En plus, vous éviterez les grosses surprises en fin de mois en recevant votre relevé bancaire, ou à chaque connexion sur votre compte en ligne. Vous ne pourrez vraiment plus dire l’air frustré « je ne sais vraiment pas comment j’ai fait, l’argent s’est volatilisé ! » Pour celles qui préfèrent leur smartphone au carnet de mémé, il existe de multiples applications qui pourront vous être bien utiles pour gérer vos finances et garder une trace de chacune de vos transactions ! Vous y verrez certainement plus clair !

Faire un constat des dépenses inutiles et se raisonner

depenses-inutile

Après ce mois d’observation de vos dépenses, vous arriverez à vous rendre à l’évidence qu’il y a des achats compulsifs, beaucoup de gâchis et de choses qui ne servent à rien, et vous vous apercevrez que vous dépensez bien plus que ce que vous croyiez à certains endroits. Tout le travail se fera là-dessus par la suite pour vous raisonner et vous rappeler toutes les conséquences néfastes de vos pulsions de dépensière chronique. Au moment de craquer, souvenez-vous comment vous avez galéré le mois dernier pour faire des radios imprévues, ou encore comment vous avez eu une prise de bec avec les propriétaires de votre appartement pour avoir payé très en retard votre loyer… Normalement ça devrait suffire à vous calmer… Et posez- vous toujours les questions suivantes : est-ce que j’en ai vraiment besoin ? Quand vais-je l’utiliser et à quelle fréquence ?

Établir un budget pour chaque type de dépenses

depenses-budget

Comme pour toute bonne résolution, une vraie organisation et une discipline de fer sont ici de rigueur. Ainsi, établir un budget prévisionnel par mois en fonction de vos rentrées d’argent, fixes ou variables, et de vos dépenses fixes mensuelles (loyer, STEG, SONEDE, crèche, femme de ménage, courses etc.), vous permettra d’y voir un peu plus clair en amont. Prévoir une somme pour vos loisirs servira à vous limiter selon vos ressources, et donc ne plus être à découvert en fin de mois. Surtout astreignez-vous à ne pas la dépasser d’un centime pour ne pas grignoter sur les budgets essentiels, à savoir factures et alimentation ! Non les filles, désolée, les vêtements ça ne rentre pas dans « essentiel » lorsque l‘on a déjà un placard plein à craquer !



Limiter le gaspillage

Food Floor Fun

Aller au fast-food du coin parce que vous n’avez pas envie de cuisiner pourrait bien faire gonfler vos dépenses plus rapidement que vous ne pouvez l’imaginer. Si vous êtes sur la corde raide vers le 20 du mois, privilégiez aussi les visites d’amis et les cafés à la maison, plutôt que de sortir plusieurs fois par semaine. Un café maison sera toujours moins cher qu’une boisson en terrasse. Se limiter, sans se priver totalement, sera une des solutions optimales pour gérer votre budget.

Quant au fait de jeter de la nourriture, nous les tunisiens on est des pros ! On ne sait vraiment pas cuisiner des petites quantités ou quoi ? Quoi qu’il en soit, je vous conseille de prévoir les plats que vous comptez cuisiner pendant la semaine et, avant d’aller au marché, faites le point sur ce qui vous manque réellement dans votre frigo et congélo ! De cette manière, vous achèterez juste ce qu’il vous faut comme fruits, légumes et toutes sortes d’ingrédients pour vos plats de la semaine ! Et si comme moi, vous êtes très généreuse et avez des problèmes à faire de petites quantités, essayez toujours d’enlever le tiers de ce que vous prévoyez de mettre dans votre marmite… Normalement, ça devrait aller !

Épargner

depenses-epargne

Mieux vaut prévenir que guérir, vous êtes d’accord ? Dès que vous aurez votre salaire, épargnez chaque mois, au moins une centaine de dinars, ou plus si votre budget vous le permet, et mettez cette somme de côté dans un carnet d’épargne pour gérer tous les imprévus de la vie. On ne sait jamais, des fois que vous tomberiez malade, que votre voiture ait besoin d’être réparée, ou que vous receviez une grosse amende pour excès de vitesse ou autres …Et si le mois est passé et que vous n’avez pas eu besoin de toucher à votre épargne, et bien… NE LA TOUCHEZ QUAND MÊME PAS ! Même si l’idée vous est difficilement supportable, soyez bien sûres que cet argent vous servira bien un jour ou l’autre, et ce jour-là vous serez bien contente de pouvoir en disposer !

L’argent c’est comme le temps, ça file entre les doigts, sans que l’on ne sache exactement quand ni comment ni pourquoi… La maîtrise approximative de la nature et de la quantité de nos dépenses, les priorités grillées (on s’amuse à acheter du maquillage ou on craque pour des escarpins alors qu’on n’a pas payé les factures), sans oublier le gaspillage quasi-quotidien, font que nous sommes très souvent dans le rouge. Alors mettons de l’ordre dans nos têtes et dans nos dépenses et nous finirons bien par passer enfin du rouge au vert à chaque fin de mois !