Diète spéciale dépression automnale : le régime idéal pour garder le moral

La science est catégorique, il y a bien un lien entre alimentation et dépression. Ce qu’il y a dans votre assiette peut donc avoir un impact positif ou négatif sur les symptômes de cette maladie mentale qui touche plus de femmes que d’hommes et qui se manifeste généralement en automne ! Pour ne pas céder à la dépression automnale, l’idéal est de suivre une diète appropriée et approuvée par les spécialistes de la santé.

 

Nous connaissons toutes ces fameux cercles vicieux où quand on se sent mal, on mange. Mais plus nous mangeons et plus nous nous sentons mal. Entre temps, les kilos s’amassent et nous nous sentons de plus en plus déprimées ! Il faut briser le cercle vicieux et instaurer un cercle vertueux qui diminuera la fréquence des symptômes dépressifs.

 

Ces aliments qu’il faut éviter 

Fuyez les produits transformés comme :

Mettez le holà sur les produits laitiers à haute teneur en gras comme la crème (fraîche ou glacée), les beurres et le fromage.

En effet, les produits transformés, trop sucrés et trop gras sont source de symptômes dépressifs. Il est donc très important de les éviter. Cependant, il n’est pas question d’arrêter de manger, il est juste question de choisir les bons aliments, ceux qui apporteront plaisir et bienfaits à notre organisme.

 

Ces aliments qu’il faut consommer

Troquez les « mauvais » aliments contre les aliments sains :

Les aliments sains sont connus pour leurs propriétés anti-inflammatoires et antioxydantes, ce qui augmente les taux de monoamines dans le sang. Ces neurotransmetteurs ont la particularité de réguler les émotions, de quoi se protéger contre la dépression.

 

Ces vitamines qu’il faut privilégier

Moins de produits transformés, trop sucrés ou trop gras, plus de produits complets et sains et le plein de vitamines, voilà comment faire l’impasse sur la dépression automnale et garder son morale au beau fixe !