DietPrada ou le compte Instagram 100% mode répétitive !

Dixit Li Edelkoort, la pythie de la mode, en 2015. Certes, ce bilan est triste voire morbide mais il est d’une pertinence telle qu’une bande d’anonymes qu’on appellera les « anonymous de l’insta-sphère », dans une version assez fashion, a décidé de créer @ DietPrada. Ce compte Instagram recense les meilleurs plagiats vus sur les podiums. Gucci, Dior, Calvin Klein… aucune maison n’est épargnée.

Demna Gvasalia qui « s’inspire » du sac Ikea, Alessandro Michele qui « refait » du Alessandro Michele ou encore, Raf Simons qui transpose, littéralement, l’intégralité d’une « création » de la saison dernière dans son dernier défilé, inutile de stresser : Ce n’est pas vous qui voyez « double » mais c’est plutôt la mode qui nous impressionne avec son « déjà-vu ».

Alors oui, les créateurs puisent leur inspiration dans les archives de la maison originelle pour laquelle ils bossent. Oui, ils ont un moodborad très personnel. Mais parfois, et face à un rythme aussi effréné, ils se retrouvent à faire du « Prada » sans s’en rendre compte. Désolé de vous décevoir, mais la mode est arrivée à un point de non-retour.

C’est « so Prada ! » rectification : c’est Prada, point barre.

Cet article pourrait vous intéresser : L’ imitation sur les réseaux sociaux : Un phénomène qui ne fait pas l’unanimité

« La mode est morte. Vive le Vetement »

Toutefois, ce projet reste bienveillant. En effet, au lieu de diaboliser un « copier-coller » ingénieux, on essaie de l’expliquer. L’un de ses « anonymous », féru de mode bosserait même dans le milieu. Hyper-connecté (tiens, serait-ce un éternel millennial ?), il s’est exprimé au sujet de DietPrada « Au début je m’en occupais avec un pote (…) À l’époque on s’asseyait, on faisait défiler les pages de Style.com, on se matait les reports de défilés. Et parfois on se faisait marrer nous-mêmes en les commentant, genre « Mais c’est du Galliano des années 2000, comment ils ont pu faire ça ! » Donc on en est arrivé à faire des collages, à poser côte à côte les collections qui se ressemblaient. On s’est rapidement dit qu’on devait diffuser ça sur le net. » Une histoire de la mode en un simple clic, voilà la visée première de ce compte.

Parce qu’à la rédac, on s’en lèche les babines !

Voici notre top 5 des « délits » les plus jubilatoires de cette histoire –très subjective-de la mode, c’est parti !


Gucci vs Burberry

Helmut Lang vs Alexander Wang

No Comment

Raf Simons pour Calvin Klein vs Maison Ami Paris

Patamcgrathreal vs Gucci (encore !)