« ECOTERROR », une collection de vêtements faite de tissus recyclés

Sami Miró, plus connue pour être l’ex de Zac Efron que le mannequin et l’entrepreneur qui a crée sa propre marque «Sami Miró Vintage» ou encore la visionnaire du vintage qui a collaboré avec plusieurs personnalités influentes comme Selena Gomez, Rihanna et Jhené Aiko, a décidé de lancer une nouvelle collection intitulée « ECOTERROR », faite entièrement de bouts de tissus recyclés.

Le projet étant particulier pour un styliste, a-t-elle opté pour économiser le coût des matières premières en collectant tout ce qui restait dans son atelier où la décision a été prise pour une autre raison?

En l’honneur à la Journée de l’Environnement

Le Green Day, connu aussi comme étant la Journée de l’Environnement initiée par l’ONU, met en avant plusieurs objectifs, où l’un d’entre eux est d’amener la population mondiale à devenir un agent actif du développement durable, diriger le monde vers l’écologie et la préservation de l’environnement, autrement dit.

Pour célébrer cette journée, Sami Miró a eu la belle initiative de concevoir une collection entièrement faite de résidus et de tissus recyclables qui se trouvaient dans son atelier, une collection inspirée le mouvement environnemental des années 60.

 

La collection ayant été initialement présentée chez ComplexCon, elle a partagé sur son compte Instagram «qu’elle et son équipe ont construit une instillation artistique inspirée de plusieurs dires environnementaux cités par des leaders internationaux comme François Hollande et Bernie Sanders et en les comparant aux tweets nauséabonds de Donald Trump où il a partagé des photos du gaspillage de plastique recyclé et la fonte des calottes polaires.», il était donc important pour elle que «sa marque reflète ses croyances».

La réanimation d’un bout de tissu

Fabriqués à Los Angeles, les pièces de Miró découlent d’un concept que la styliste a tant voulu partager avec le monde entier, depuis plusieurs années: le vintage réanimé.

Des articles rétro, un petit peu grudge pour quelques-uns, un peu trop vintage pour d’autres, si stylish que les stars ont commencé à les porter, comme Kaia Gerber, Kendall Jenner et Bella Hadid qui ont paradé avec des bomber jackets en cuir recyclé.

Plusieurs pièces sont conçues suite à une combinaison entre les chutes de tissus vintage et le denim de l’héritage US, notamment des résidus de jeans de plusieurs marques comme Levi’s ou encore Wranglers.

Beaucoup penseront qu’une collection qui s’inspire du recyclage pour faire des modèles revisités et réanimés ne peut qu’avoir un style bohémien, comme les vêtements qu’on voit dans des photos du Woodstock Festival.

Alors détrompez-vous, il n’y a qu’un seul mot qui peut décrire l’ECOTERROR: Sexy. On peut trouver des robes moulantes, des tank tops, des mini-jupes, des crop tops et des jackets chics.

Ce n’est pas tout! Il y a même des pièces unisexes car Sami ne vise pas seulement les femmes à ce qu’elles protègent l’environnement. Tout le monde soit s’y mettre pour elle et, pourquoi pas, être assorti(e)s avec son partenaire, comme ça on frappe d’une pierre deux coups.

La marge des prix des vêtements « ECOTERROR » va de 95 dollars à 698 dollars. Seriez-vous prêts à en acheter quelques-uns pour adopter un style vintage, osé pour certains car ce sera forcément considéré comme un shopping dans une friperie?