Repérés sur les podiums : Les écouteurs, it-accessoires de la saison ?

©Grazia

Repérés aux défilés Aalto,  Maison Margiela et Marine Serre, les écouteurs ont fait leur show lors de la fashion week parisienne.

Cet article pourrait vous intéresser : Focus sur… Vetememes la parodie de la marque « Vetements »

Des accessoires fashion à portée de main

C’est ce qu’on se dit tous. Révolue est cette époque où l’on devait se ruiner pour être à la pointe de la tendance. Aujourd’hui, les créateurs de mode les plus avant-gardistes et les moins « classiques » tablent sur le recyclage. En effet, on peut être à la mode en réutilisant nos objets du quotidien. En témoignent les écouteurs ou encore les attachés-cases qu’on a vus la saison dernière à la fashion week new-yorkaise.

 

Voir cette publication sur Instagram

 

Research doen en dan je vriendin tegenkomen:)

Une publication partagée par Eline Van Ree (@eline_van_ree) le

Le quotidien, pas si banal qu’il en a l’air

Cette pratique n’est pas étrangère au monde de l’art. En effet,  nous avons déjà assisté avec les surréalistes (Marcel Duchamp et Man Ray à leurs têtes) à la récupération/réinterprétation des objets les plus banals mais aussi les plus triviaux –les toilettes de Duchamp- de notre quotidien. La mode ne fait donc que nous rappeler qu’elle peut être accessible à tous tout en suivant les mutations de nos sociétés modernes tout en montrant à quel point elle y est ancrée. Thomas Merikoski, directeur artistique de la marque Aalto, dit en ce sens « Les écouteurs font partie du look, ils donnent un côté actif. La femme est à l’aise, libre de ses mains, elle bouge, fait mille choses à la fois… Il y a l’idée de revendiquer un côté égalitaire, et d’ancrer la silhouette dans la réalité. » Abstraction faite de leur fonction originelle, celle d’écouter sa musique préférée, les écouteurs témoignent de l’émancipation de la femme et de l’ampleur de son pouvoir.

Ainsi, avec une démarche stricte, un rythme frénétique inébranlable et des écouteurs qui pulsent un agenda à défaut de pulser du bon son, la parisienne moderne et a fortiori, la femme moderne troque son it-bag hors de prix contre des écouteurs et qu’est-ce qu’on adore ça !