Ces enfants qui nous ont raconté des films

De Kevin dans ‘’Maman j’ai raté l’avion’’, le bébé Bink dans ‘’Bébé part en vadrouille’’ passant par Harry dans sa saga et Elliott l’enfant qui a sauvé son ami fantastique E.T ; le cinéma a toujours fait recours aux enfants pour nous raconter des histoires.

Enfants ou à peine sortis de l’enfance, ces acteurs nous ont fait rêver, rire, voyager… mais aussi nous ont ému, touché et atteint avec leur sincérité à nous raconter leur monde, leurs histoires !

Dans cette sélection de films, nous avons choisi de mettre le phare sur ces enfants qui, eux, ont préféré nous remettre les pieds sur terre pour regarder la réalité en face. Zoomer sur ces mômes qui ont choisi de nous parler de leurs conditions, de leur société, du climat…Mais aussi de leurs peurs, de leur solitude et de ces valeurs perdues…

Khamsa –Karim Dridi-

enfants-raconte-films-khamsa

Marco, 11 ans, un gitan portant au cou une ‘’Khamsa’’ (la main de Fatma), lève le voile sur une société parallèle ; pour nous faire découvrir une communauté gitane marginalisée et rongée par la pauvreté, l’illettrisme, et la délinquance…

Après avoir fui sa famille d’accueil dans laquelle il a été placé pour des raisons de sécurité, Marco se retrouve livré à lui-même. Il nous traine alors, à vagabonder avec lui dans les rues de Marseille et à découvrir le camp de gitans de Mirabeau.

Se laissant embarquer par son ami et cousin Coyote, Marco commence ses premiers pas dans la délinquance : larcins, vols de scooters en arrachés de sacs à main, braquage… il se retrouve fasciné par l’apparente facilité du vol et de l’argent qui en émane pour acheter des baskets…

Ne se perdant pas de vue, l’héros nous fait part de ses petits rêves : partir en Espagne, commencer une autre vie plus honnête, et puis au fil des jours change de rêve et nous fait part de son souhait d’apprendre ‘’à préparer des crêpes et du pain au chocolat’’…Devenir tout simplement un boulanger !

Le destin par contre a un autre mot à dire et ne le laissera pas si facilement en paix. Une descente à l’enfer l’attend au tournant…

Filmé à hauteur d’enfant, Khamsa est un film poignant, bouleversant, au ton et au rythme réels.

Wadjda – Haifaa al-Mansour-

enfants-raconte-films-wadjda

Wadjda, douze ans, saoudienne et habite la banlieue de la capitale ‘’Riyad’’, elle nous raconte sa vie à l’école, sa famille, sa mère, son quotidien, mais aussi, nous fait part de son rêve, sa détermination, et son résistance aux codes de la société !

Bien qu’elle grandisse dans un milieu conservateur, Wadjda est une fille pleine de vie qui porte des jeans et converses, écoute du rock et ne rêve que d’une chose : s’acheter un vélo !

Cet article pourrait aussi vous intéresser : Ces films qu’il faut absolument visionner avant sa mort

Mais au royaume wahhabite, les bicyclettes sont réservées aux hommes car elles constituent une menace pour la vertu des jeunes filles.
Wadjda se voit, donc, refuser par sa mère la somme nécessaire à cet achat. Déterminée à trouver l’argent par ses propres moyens, Wadjda décide de participer au concours de récitation coranique organisé par son école, avec pour la gagnante, la somme tant désirée.

Il s’agit du premier film produit par l’Arabie saoudite, et est réalisé par une femme. Applaudis par la presse écrite, primé, et très bien accueilli par le public, Wadjad est un film qui vaut le détour !

Les chevaux de Dieu –Nabil Ayouch-

enfants-raconte-films-chevaux-dieu

Yachine a 10 ans : une mère, qui dirige comme elle peut toute la famille, un père dépressif, un frère à l’armée, un autre presque autiste et un troisième, Hamid, petit caïd du quartier et protecteur de Yachine.

Avec ses copains, le protagoniste rêve de foot… Seul moyen pour se défouler dans un bidonville condamné à l’enfer et où règne pauvreté, délinquance, résistance aux hommes de l’ordre.

Quand Hamid est emprisonné pour avoir jeté une pierre sur une voiture de policiers, Yachine enchaine des petits boulots pour aider sa mère. La sortie de prison de son frère protecteur a tout basculé…Hamid est devenu islamiste radical !

Croyant bien faire les choses, il convainc le groupe à rejoindre leurs ‘’frères’’ et leur chef spirituel L’Imam Abou Zoubeir. Commence alors une longue préparation mentale et physique…. Un jour ils sont choisis pour devenir martyrs….

Les Chevaux de Dieu s’est inspiré de faits réels survenus en 2003 à Casablanca, où de jeunes kamikazes d’une vingtaine d’années se sont fait exploser, causant la mort de 41 personnes…Un film bouleversant…

Le Grand Cahier

enfants-raconte-films-grand-cahier

Dans un pays ravagé par la guerre, Claus et Lucas nous exposent d’une manière crue la cruauté des conflits, et les conséquences de la guerre.

Élevés par leur grand-mère dans un village frontalier, les deux jumeaux tiennent un journal où ils notent tout ce qu’ils voient, entendent, font et apprennent….Rien ne doit leur échappé !

Isolés, affamés et frigorifiés, ils apprennent à survivre ; commencent alors des exercices quotidiens pour endurcir non seulement les cœurs mais aussi les corps… Insultes, punitions corporelles, humiliations, tout est bon pour leur apprendre l’âpreté de la vie en période de guerre…

Adapté du premier volet de la trilogie d’Agota Kristof, Le Grand Cahier est un cri assourdissant de deux mômes en pleine guerre.

Les Bêtes du Sud Sauvages – Benh Zeitlin-

enfants-raconte-films-bete-sud-sauvage

Hushpuppy, 6 ans, vit dans le bayou dans le bas Mississipi, avec son père.
Brusquement, la nature s’emballe, la température monte, les glaciers fondent…

Avec la montée des eaux, l’irruption des aurochs et la santé de son père qui décline, Hushpuppy décide de partir à la recherche de sa mère disparue…

Du genre drame- fantastique, Les Bêtes Du Sud Sauvages est une fable apocalyptique dont on ne sort pas indemne !

Le petit Homme – Sudabeh Mortezai-

enfants-raconte-films-petit-homme

Ramasan, 11 ans, est la fierté de sa mère Aminat. Il devient responsable de sa famille après la mort de son père pendant la guerre en Tchétchénie. Immigrés en Autriche, la famille tente d’avoir les papiers qui leur permettent d’avoir une stabilité. Résistant à la délinquance qui règne dans sa cité, Ramasan s’occupe de ses deux sœurs quitte à être rejeté par ses amis.

Mais un jour Issa débarque pour se présenter comme étant l’ami de son père et dit avoir combattu avec lui, commence alors le dérapage quant ce dernier séduit Aminatlssa…

Un film touchant, vrai qui nous raconte ces enfants aux responsabilités d’adultes avant…Un récit à ne pas louper !

Et vous qui sont ces enfants qui vous ont marqué?