Entre BD et contes de fées…Le berceau de notre enfance

Quand on était gamins, on adorait les contes de fées, on adorait ce concept baroque d’animaux qui parlent, des braves filles et garçons qui surmontent leurs craintes, ces petits aventuriers “preneurs de risques” qui faisaient tout pour nous régaler.

 

Naturellement, on aimait tous les films de Disney. ; L’ambiance magistrale, les fins heureuses, les duels stylisées entre le bien et le mal. Que demander de plus ? On pouvait regarder « La Belle et la Bête (1991)  » ou « Aladdin (1992) » , 4 fois par jour… Aucun signe de lassitude.
L’enfance éternelle.
Et puis on grandit un peu, non ? Nos trucs de gamins deviennent ennuyeux, on devient plus astreignants, on exige de l’action, des protagonistes plus complexes, des antagonistes plus menaçants, des antihéros crédibles… Du coup, on se tourne vers les BD et les films DC et Marvel.

 

spiderman-film-le-berceau-de-notre-enfance

Les Avengers, Iron Man, Captain America, Thor, Hulk, Les X-Men, les 4 Fantastiques, Spider-Man, Le Surfer d’Argent… Leurs noms résonnent comme des icônes. Leurs costumes et leurs emblèmes sont universellement reconnus, leur place dans notre imaginaire et dans la culture de notre époque est incontournable.

 

le-roi-lion-film-le-berceau-de-notre-enfance

Toutefois, il suffit d’écouter « Can You Feel The Love Tonight » la chanson originale du “Roi Lion (1994)” , et on est instantanément téléporté à notre enfance, submergé par nos souvenirs aigre-doux , en se rappelant des moments qu’on a passé devant nos écrans, à pleurer la mort de Mufasa ou à célébrer la victoire de Simba… Et on se rend compte que nos héros d’enfance n’étaient pas aussi ennuyeux que ça Merci Elton John !

 

Que deviennent-ils……

arrow_film-le-berceau-de-notre-enfance
Nos héros ? Ils sont plus présents qu’avant, ils sont presque omniprésents, avec des séries comme “Once Upon A Time “, “Arrow”, “Flash”…Et tous les films de super-héros et de contes de fées que Hollywood produit chaque année, nos héros bouffent, littéralement nos écrans.

Devrions-nous être joyeux ? Oui, peut être si Hollywood n’avait pas cette capacité ahurissante à nous décevoir et à ruiner notre enfance avec des flops impardonnables et des adaptations a deux balles. .

les-schtroumpfs-film-flop-berceau-de-notre-enfance

Oui, même si on les aime, prendre du recul nous fait ouvrir les yeux, parce qu’il suffit de voir le film “ Blanche Neige” (2013) ou de comparer la vielle version des schtroumpfs avec son adaptation décevante de 2013 “les schtroumpfs 2”, Ghost Rider la BD avec son adaptation cinématographique… Et vous aurez cette envie, intelligible et parfaitement compréhensible, de catapulter les studios de production avec les coffrets Blu-ray enflammés comme munitions… Bah c’est de la légitime défense, ses films ont failli détruire nos souvenirs d’enfance et les patrimoines des frères Grimms et de Roy Thomas.

 

batman-film-le-berceau-de-notre-enfance

Heureusement, si l’héritage de nos personnages d’enfances préférés est toujours vivant, ce n’est que grâce à des adaptations de grand calibre ; la magnifique trilogie “Batman” de Christopher Nolan, les Avengers de Josswhedon, les gardiens de la galaxie, Raiponce, Shrek, la série Once Upon A Time….

Toutes ces histoires, ces contes et ces films qu’on a lus ou regardés pendant notre enfance, ont contribué à charpenter nos vies et façonner nos perspectives.

 

Toutes ces aventures ne sont qu’une représentation simpliste et créative des défis auxquels nous sommes confrontés. Derrière ces contes se cache une multitude de leçons de vie, les personnages, eux, sont nettement plus qu’un simple divertissement pour enfants.