Fairground Festival de Sousse, les 14 et 15 juillet 2016

 FFDesigner a assisté ce lundi 4 juillet au soir, à la Conférence de presse organisée par les représentants de « Golf Advanced Services » (GAS), société organisatrice de «l’événement innovateur en Tunisie» : le tout premier Festival de musique électronique, dont le ‘line up’ est l’un des plus grands au niveau mondial.

C’est une équipe de jeunes tunisiens imaginatifs, créatifs et déterminés qui ont entrepris, sans relâche depuis le mois de janvier 2016, un travail titanesque pour mettre sur pied cet événement estival grandiose !

Fairground-Festival

La musique électronique aura certes, la part belle ; elle sera exécutée sur deux scènes, par une vingtaine des plus talentueux DJ internationaux et tunisiens ; huit artistes par jour monteront sur les planches. Seront présents, parmi les grandes stars internationales de scène Djing : GUY GERBER, DJ KOZE, MUSUMECI, MONOLINK, PETER PARDEIKE, FRANKEY & SANDRINO, EINMUSIK etc. aux côtés des artistes tunisiens : FARUQ, FARES AMARA, LEITH BEN AMMAR, DACHE (HYPE) et tutti quanti.

Voici un aperçu des principaux spectacles :

playground-sousse

 

Mais le Festival sera aussi culturel, artistique, culinaire, sportif, écologique, il aura même une allure de « Fête foraine » grâce à la présence de plusieurs manèges et stands de jeux. Tous ces ingrédients pour créer une ambiance «de joie de vivre ensemble» par le partage, l’échange et la communion entre différentes générations.

L’événement, qui a reçu le soutien l’ONTT et des tours opérateurs Pegas et Voyage 2000 se déroulera pendant deux jours, de 16 h à 5 heures du matin, sur les cinq hectares que comporte l’«éco-village», bâti de matériaux durables, situé à 15’ du Port d’El Kantaoui. On attend plus de 4.000 visiteurs entre locaux et touristes. Afin de sensibiliser les festivaliers à la cause environnementale, le village disposera de tous les outils et équipements visant à assurer le maintien de la propreté des lieux ; des navettes communes seront disponibles afin de dissuader l’usage des voitures personnelles. Le festival comprendra, à part la musique, un « Mini Souk » où une vingtaine d’artisans tunisiens proposeront des produits variés créés à partir de matériaux propres à leurs régions : habillements, accessoires etc., des installations artistiques en partenariat avec «El Birou Art Gallery» ; des activités sportives et de loisirs : piscine, quad, buggy, équitation, camping.

Des bars et des stands de jeux seront installés autour des deux grandes piscines qui seront surveillées par des maîtres nageurs. Les adaptes de quad et de buggy pourront, grâce à un circuit de trente minutes, découvrir quantité d’animaux, tels : les autruches, les lamas, les dromadaires, les poneys et autres. Des moniteurs d’équitation initieront les intéressés à monter à cheval en toute sécurité. Le camping possède une capacité d’accueil de 300 à 400 festivaliers, lesquels pourront louer une tente ou planter la leur. Il est équipé de toilettes chimiques et sécurisé par une dizaine d’agents qui veilleront au bien-être des occupants.

Pour couronner le tout, pas moins de cinq restaurants ainsi que des kiosques de vente de boissons et de plateau-repas, permettront de satisfaire, à des prix étudiés, plus d’un palais ! Le Food court sera installé à 300 mètres de la scène principale pour permettre aux festivaliers de se restaurer en toute tranquillité.

Les billets et les passe d’accès sont disponibles sur internet, leurs prix varient de 65 dinars la journée à 110 dinars, pour les deux. D’autres formules existent, avec passe d’entrée et hébergement, d’une ou deux nuits, auprès de deux hôtels, lesquels assureront un système de navette toutes les demi-heures de l’hôtel à l’éco-village.

image

Pour plus de précisions, cliquez ici, ou consultez la page Facebook de Fairground Festival.

A noter que : les organisateurs ont loué les services d’une cinquantaine d’agents de sécurité privés ; ils ont également obtenu les visas d’exécution des autorités concernées, lesquelles fourniront également des agents policiers pour renforcer la sécurité des personnes et des lieux.

Saluons vivement cette belle initiative, au travail et au sérieux de grande envergure, réalisée par une équipe de jeunes tunisiens courageux et compétents. Ces talentueux entrepreneurs méritent une attention et un soutien des Autorités tunisiennes, à la hauteur de leurs nombreux efforts accomplis pour que la Tunisie rayonne à nouveau dans ce qu’elle possède de plus beau, de positif et de constructif. Vive la jeunesse tunisienne éclairée et tolérante, garante d’un avenir serein et prospère.

Puisse le  FAIRGROUND FESTIVAL « faire le bœuf » et devenir ainsi un Festival annuel fort attendu !