Le Faux-Fur Movement : Ces grandes marques qui bannissent la fourrure

La présence de la fourrure dans la mode a longtemps fait l’objet d’un débat très animé au sein de la Fashion Sphère. Pendant des décennies, la discussion entre grandes maisons de haute couture et militants de la cause animale était des plus houleuses. Bien que certains des plus grands influenceurs de la mode en portent toujours, de grands piliers de l’industrie commencent néanmoins à changer de position sur ce sujet controversé et à opter pour le Faux-Fur.


Cet article pourrait vous intéresser : Balmain x Net-a-porter : Le chic parisien le temps d’un été

Go Faux-Fur or Go Home !

Jusqu’à présent, l’année 2018 fut incroyablement propice pour l’avènement du mouvement anti-fourrure. Les maisons de mode et de luxe, y compris celles qui, depuis des années, étaient synonymes de cruauté, se sont engagées à se distancer de cette pratique jugée inhumaine, principalement pour des raisons de durabilité mais surtout de bien-être animal.

Ainsi, de plus en plus de grandes marques décident aujourd’hui de bannir la vraie fourrure animale, afin de s’engager dans une voie plus éthique et proposer à leurs acheteurs des pièces qui soient semblables à la fourrure, belles et majestueusement « Cruelty-Free ».

La Faux-fur List

Face à un public extrêmement sensible au bien-être animal, les grands noms de la mode sont désormais nombreux à abandonner la vraie fourrure, au grand dam de ceux et celles qui dénoncent leur hypocrisie qualifiant leurs ‘’décisions révolutionnaires’’ d’opérations purement marketing.

Suivant le chemin des grandes marques dont Stella McCartney, Calvin Klein ou encore Armani, des griffes qui sont déjà engagées dans cette noble cause, d’autres maisons ont très récemment elles aussi sautés à bord de la nouvelle tendance.

GUCCI 

Dans un vrai signe de l’époque, le PDG de Gucci, Marco Bizzarri déclarait : « Pensez-vous que l’utilisation des fourrures aujourd’hui est moderne ? Je ne pense pas que ce soit encore moderne. C’est un peu démodé. La créativité peut sauter dans de nombreuses directions différentes au lieu d’utiliser des fourrures. »

C’est bien Gucci, la maison de mode responsable de ces mocassins à fourrure qui ornaient les pieds des Fashion bloggeuses un peu partout sur la planète jusqu’à très récemment. Cependant on peut dire que leur incroyable changement de cœur a inspiré un effet domino dans lequel de nombreuses autres marques décidèrent d’emboîter le pas.

MICHAEL KORS

Un autre amoureux de la vraie fourrure, Michael Kors a été à l’origine de nombreux mannequins à fourrure descendant le catwalk de la New York Fashion Week.

Mais la marque américaine s’est tournée vers un point de vue plus durable puisque le designer lui-même affirmait : « Grâce aux progrès technologiques dans le domaine de la fabrication, nous avons maintenant la possibilité de créer une esthétique de luxe en utilisant de la fourrure non animale. » Ainsi, la politique sans fourrure couvrit à la fois Michael Kors et Jimmy Choo, la ligne de chaussures récemment acquise par la marque.

TOM FORD

Bien que Tom Ford n’ait pas interdit à 100% l’utilisation de la fourrure, la marque reste bien orientée sur ce droit chemin. Dans un entretien avec le Los Angeles Times, Tom Ford déclarait : « J’ai commencé à utiliser beaucoup plus de fausse fourrure, je ne suis pas encore prêt à dire que je suis à présent totalement fur-free, mais que j’en ai limité l’utilisation dans mes collections afin de plutôt laisser place au faux-fur. »

VERSACE

Considérée aujourd’hui comme l’ultime #GirlBoss, Donatella Versace dirige à elle seule l’une des marques les plus influentes et les plus légendaires de la mode. On peut même dire que le luxe est à peu près le deuxième nom de la griffe italienne qui jusqu’à cette année, incluait la fourrure. Mais plus récemment, Donatella se prononçait contre celle-ci et ce d’une manière assez décisive : « Fourrure ? J’en suis très loin. Je ne veux pas tuer des animaux pour faire de la mode. Cela ne me semble pas juste. »

HUGO BOSS

 En automne 2016, Hugo Boss avait cessé d’utiliser la fourrure. Un porte-parole de la marque avait déclaré à ce sujet : « Pendant de nombreuses années, Hugo Boss a continuellement diminué l’utilisation de la fourrure dont il n’en restait qu’une petite part dans les dernières collections, sur les manches par exemple, chose que nous avons aujourd’hui complètement abandonnée. »

JOHN GALLIANO de la MAISON MARGIELA

Décrit comme plus grand fan de débauche et de décadence que l’univers de la mode ait jamais connue, John Galliano a récemment annoncé qu’il était désormais partisan du « Faux-Fur Movement » pour la Maison Margiela dont il est directeur artistique. Ce dernier ne s’en arrête pas là puisqu’il annonce par la même occasion sa reconversion au végétarisme, un changement pour le moins radical.

Stratagème marketing ou vraie preuve d’activisme ? Telle est l’éternelle question.