Festival de la Médina 2015 :la femme tunisienne artiste à l’honneur

Du 20 juin au 15 juillet 2015 se tiendra la 33e édition du Festival de la Médina. Une pure tradition ramadhanesque Tunisoise qui pour cet été a voulu diversifier de plus belle sa programmation culturelle.

 

Des artistes tunisiens, libyens, espagnols et même cubains viendront animer nos soirées et veillées.
Les spectacles qui débuteront chaque soirée vers 22h se tiendront dans six hauts lieux culturels de tunis, à savoir, le théâtre municipal, Dar Lasram, la Slimania, Bir Lahjar, les Ecoles Achouria et le Club Tahar Haddad.
Pour cette nouvelle édition, les organisateurs ont souligné leur volonté de rendre un franc hommage à la femme tunisienne. C’est pourquoi une pléiade de chanteuses et de figures mythiques de la chanson tunisienne depuis les années 80 sont programmées, dont Najet Attia, qui va clôturer le Festival, Leila Hejaiej (11 juillet), Monia Bejaoui (23 juin) et Nabiha Karawli (30 juin).

 

Des troupes musicales 100% féminines seront au rendez-vous, le 26 juin avec « La mémoire de la médina » et le 14 juillet avec la belle Jouda Najeh et ses musiciennes qui présenteront « Une Soirée d’Antan ».
Côté jeunesse, Mariem Azizi nous invitera à une escapade sur les rives de l’Espagne médiévale avec « Andalino », un spectacle lors duquel elle jouera des Mouachahat du Ladino et du Malouf tunisien. Pour sa part, la prometteuse Afifa Aouini ouvrira la première partie du spectacle de Monia Bejaoui. Elle nous consacrera une belle balade avec les refrains de Saliha et Sidi Ali Riahi.

 

Les superbes chansons de Saliha seront programmées aussi avec « Aroubia », un spectacle qui rendra hommage au riche patrimoine musical kéfois et qui comprendra aussi des reprises de Choubeyla Rached, Oulaya et Nâama.
La légendaire troupe « El Hadhra », sous la houlette de Fadhel Jaziri, sera de la partie dès le 10 juillet. Au menu, la « Tariqua », une promesse d’envoutement à travers notre prestigieux héritage musical.

l’ « Ensemble Sidi BouSaid du Malouf et du Patrimoine » réservera aux mélomanes le 1er juillet un spectacle puisé de l’univers « Aissaouia ».
D’autres spectacles, notamment d’artistes étrangers, sont programmés, à notre plus grand bonheur.

 

Toutes les raisons sont donc réunies pour ne rater aucune soirée…