Les Films des années 60 à voir !

Vous en reconnaitrez certainement plus d’un parmi les réalisateurs des films qui composent cette liste, tant leurs œuvres ont marqués dans le temps, si bien que certaines ont même façonné d’une certaine manière, le cinéma bien des générations après.

Voici la liste pas très objective des films des 60’s à voir.

1-2001, l’Odyssée de l’espace de Stanley Kubrick (1968)

Qualifié par plusieurs critiques de chef-d’œuvre du cinéma de science fiction, ce film de Kubrick est inspiré de « The Sentinel », nouvelle d’Arthur C.Clarke qui a d’ailleurs participé au scénario du film.

2-Le Mépris de Jean-Luc Godard (1963)

Durant les années 60, le cinéma français était à son apogée, avec la poussée de la Nouvelle Vague. Godard a d’ailleurs influencé bien des générations de cinéastes, dont Tarantino qui a manifesté publiquement l’influence de ce réalisateur français sur son travail. Cette comédie dramatique met en scène Brigitte Bardot, déjà à l’époque icone sensuelle. Le propos du film met en parallèle la mort du cinéma et celle d’un couple.

3-Psychose d’Alfred Hitchcock (1960)

On ne présente plus le grand Hitchcock ! Et si vous ne deviez voir qu’un seul de ses films ce serait celui-ci. Il s’agit d’un thriller comme on n’en fait plus, en noir et blanc qui plus est. Une œuvre d’Hitchcock par excellence.

4-La Dolce Vita de Federico Fellini (1960)

Ce drame, l’une des œuvres les plus célèbres de Fellini, nous offre un voyage dans Rome à travers les yeux de Marcello, personnage principal incarné par Marcello Mastroianni jouant un journaliste qui nous invite à suivre ses extravagances.

5-Lawrence d’Arabie de David Lean (1962)

Avec en vedette Peter O’Toole, Omar Sharif et Anthony Quinn, cet épopée historique retrace avec fidélité l’aventure de Lawrence d’Arabie, offrant à la vue du spectateur un univers fascinant, celui du désert en période hostile.

6-Rosemary’s Baby de Roman Polanski (1968)

Si vous êtes fan de films d’épouvante, cette œuvre est faite pour vous ! Un classique du genre qui décrit la manipulation d’une jeune femme (interprétée par Mia Farrow) par une confrérie occulte de la haute société à des fins rituelles. Polanski, par son travail vous glace le sang sans avoir besoin de recourir au gore.