10 choses auxquelles on a cru à cause des films d’action des 90’s

Pourquoi diable s’intéresser aux films d’actions des années 90’s ?? Eh bien déjà qu’on peut dire aujourd’hui que ce sont des classiques –tellement il y en a eu !- et pis surtout ce sont les ambiances dans lesquelles nos chéris ont baigné étant petits… Autant dire qu’ils ont été imbibé voire fortement influencé par les clichés qui y étaient véhiculés.

Cet article pourrait vous intéresser : Top 5 des héros de films d’horreur : La terreur assurée !

Alors, c’étaient quoi à votre avis les 10 choses auxquelles on a cru à cause des films d’actions des 90’s ?

De quoi on parle ?

La série de films Die Hard avec Bruce Willis, dont une Journée en enfer (1995), Terminator 2 –et les autres aussi, mais celui-là avec la fameuse réplique « I’ll be back » et mémorable- (1991), Volt-face avec Nicholas Cage et John Travolta (1997), Speed (1994) et Matrix (1999) avec Keanu Reeves, ou encore 58 minutes pour vivre (1990) et Heat (1995). Et la liste est encore longue ! Autant de films, d’acteurs super stars, d’explosion, de sueur, de bagarres et de testostérones. Outre le fait que ces films ont façonné les jeunes cerveaux de nos chéris d’aujourd’hui, ils ont beaucoup d’autres choses en commun.

1-Le héro est toujours entrainé par les autres, il ne court pas après la gloire, c’est elle qui vient le chercher, tout autant que les problèmes d’ailleurs.

via GIPHY

2-Le héro est de préférence asocial, plus il est distant avec les gens, plus il est cool. Et plus les gens le suivent et vont vers lui d’ailleurs.

3-Le méchant est quelqu’un qui est marqué par  une différence, comme une autre nationalité, une autre culture ou même une infirmité ou une blessure ou cicatrice.

via GIPHY

4-C’est en fait la combinaison de la différence qui caractérise le big méchant mais aussi l’incompréhension qu’elle suscite qui sont la source de son complexe et donc de sa colère.

5-Et puisqu’il est très en colère, il fait plein de choses très méchantes !!

via GIPHY

6-Le héro apparait comme un gros dur qui sourcille à peine quand on lui tire une balle. Mais il est toujours très doux avec sa belle dulcinée, et veut la faire passer en premier.

7-Mais les circonstances font qu’il ne peut pas, comme en l’occurrence le boulot qui consiste pour lui à sauver le monde ou à empêcher une attaque nucléaire. Bref, c’est toujours un truc énorme qui dépasse sa volonté !

8-Et comme le héros est héroïque, il choisit toujours le bien commun, et ce même s’il délaisse sa vie personnelle.

via GIPHY

9-D’ailleurs le héros est ou divorcé ou séparé, mais ce n’est pas de sa faute.

10-Le héro ne planifie rien, n’organise rien. D’ailleurs, il comptait aller en vacances quand il s’est retrouvé à sauver le monde. Et pourtant, c’est lui qui arrive à vaincre en face d’une équipe d’une centaine de personnes qui a préparé son coup depuis des mois. Bah oui, parce que quand on est un héro, la chance est toujours de notre côté !

via GIPHY

Bah voyons !

Alors, c’est fou non, l’influence de ces films d’actions sur nos chéris ?!!