Nostalgie en hiver: Les films cultes à regarder au chaud

Vous l’avez sûrement senti, cette semaine, quand le froid a commencé à taillader vos joues et que vous avez commencé à porter plus d’une couche de vêtements: l’hiver fait son entrée et il est temps de se préparer à l’affronter. Un shopping de manteaux et d’écharpes s’impose, les festivités approchent mais il y a aussi le nesting qu’on a tant attendu, comme à chaque fin d’automne. Alors, préparez votre nid car on vous a réservé une liste de films et de séries à visionner et même à revisionner, pour une séance de nostalgie que vous ressentirez, emmitouflés sous votre couette avec un chocolat chaud couronné de marshmallows.

Cet article pourrait vous intéresser : Film Time : Ces films aux scénarios originaux

La saga Harry Potter

Rien ne peut égaler un film qui vous rappelle votre enfance. Vous souvenez-vous des vacances d’hiver, quand vous étiez enfants, où vous vous réunissez au salon avec vos cousins pour regarder le film qui vous faisait rêver de devenir des sorciers?

Harry Potter est, sans doute, la meilleure des sagas pour en faire un marathon à la télé, après avoir lu et relu ses bouquins, bien sûr.

Pour ceux qui ne le connaissent pas— ce qui est choquant, pour nous— Harry Potter, un enfant vivant chez son oncle, découvrira qu’il a des dons surnaturels, faisant de lui un sorcier qui a été choisi pour aller étudier à Poudlard, une école de sorcellerie…

Maman, j’ai raté l’avion

S’il y a bien un film qui nous a instruit en terme de farce et de pièges, c’est bel et bien le «Home Alone» qu’on a regardé une centaine de fois, à la veille de chaque Noël. Le petit Kevin McCallister nous a emmené dans une aventure tellement drôle qu’on a tous, pratiquement, développé une obsession au DIY. Vous connaissez l’histoire: ayant été oublié à la maison alors que sa famille est partie en vacances, le petit Kevin croit vivre le bonheur de rester seul à la maison quand deux voleurs décident de s’introduire chez lui…

Macaulay Culkin, l’acteur qui a joué le rôle de Kevin, a peut-être mal tourné avec toutes ses histoires de drogues et d’emprisonnement, mais cela ne nous empêchera point de savourer ce film encore quelques autres Noël, au futur.

Souviens-toi l’été dernier (1 et 2)

Oui, on a jugé nécessaire de mettre un film d’horreur dans cette liste car, eux aussi, ont leur mood. On fait un petit voyage dans le temps, revenant aux années 90 plus précisément, pour regarder le film culte qui a introduit le fameux plot twist d’un groupe d’adolescents qui tue involontairement une personne et qui, un an après avoir dissimulé le cadavre, reçoit un message stipulant qu’une personne anonyme «sait ce qu’ils ont fait, l’été dernier»…

Un des meilleurs films d’horreur à regarder avec un gros bol de popcorn pour se mettre dans une ambiance de cinéma des années 90.

Charlie et la chocolaterie

On peut tout être d’accord sur un point: on a tous rêvé de visiter la chocolaterie fictive de Willy Wonka.

Le film, tiré d’un bouquin, parle d’un jeune garçon nommé Charlie qui est issu d’une famille pauvre où la nourriture commence à devenir une option chez eux. Le petit Charlie qui éprouve un grand amour pour le chocolat, reçoit une tablette Willy Wonka à son anniversaire. Mais voilà que le propriétaire de la chocolaterie décide d’inviter cinq enfants en mettant cinq billets d’or dans les tablettes qu’il distribue partout dans le monde. Ayant été un des heureux gagnants, Charlie ira faire sa visite dans l’usine où il vivra une expérience des plus mémorables avec Willy Wonka…

Si vous avez regardé ce film, vous vous rappellerez instantanément du lac de chocolat, de la pelouse mentholée et des bonbons qui fleurissent sur les arbres…

Titanic

On clôture cette liste avec le meilleur des films d’amour: Titanic. Pourquoi avoir choisi ce film comme un indispensable dans l’hiver? Logique, il y a une scène d’un quart d’heure où tout le monde se frigorifie dans l’eau glacé.

Titanic était le plus grand bateau au monde, en 1912, qui a été mis en service pour une croisière, abritant la bourgeoisie et le prolétariat qui vont tous subir le même sort à la fin: l’accident du paquebot heurtant un iceberg.

Le film raconte l’histoire d’une bourgeoise et d’un prolétaire qui se rencontrent, brisant tous les complexes de supériorité et d’infériorité, oubliant leurs classes sociales pour bâtir un amour si fort qui aurait pu survivre le naufrage. Hélas…

Mais bon, on ne vous apprend rien. Donc, la rédac’ vous souhaite un bon moment de binge-watching pour cet hiver. N’oubliez pas la bouffe, les sodas mais surtout le chocolat chaud pour un meilleur cocooning.