GRAMMYs 2019: Review des looks de la soirée!

S’il y a bien une cérémonie qui célèbre le dur labeur des musiciens pour leurs écritures, compositions et cordes vocales, c’est bien les GRAMMYs. Tenue à l’arène de Staples Center à Los Angeles et présentée par la talentueuse Alicia Keys, l’évènement a accueilli la majorité des célébrités dans le domaine qui y ont assisté avec des tenues éblouissantes— pour certains et un peu médiocres— pour d’autres.

Cet article pourrait vous intéresser : Golden Globes : Retour sur les looks les plus fous !

La rédac’ a effectué son tri, basculez en bas!

Quand la classe se marie avec la célébration

Il va sans dire que l’extravagance est devenue un moyen pour braquer les projecteurs sur soi suite à l’inauguration du MET Gala en 1948. Les people osent et nous suivons , allant de la semi-nudité aux plusieurs couches de tissus pour se démarquer. Mais vous savez ce qu’on dit: «La classe, soit on l’a, soit on l’a pas.» et dans ce genre de cérémonies, il est impératif de bien choisir sa tenue parce que les photographies, c’est pour la vie! Optez pour l’élégance comme ces artistes et vous gagnerez haut la main:

La GaGa gagnante du prix «Meilleur Duo Pop» qui, d’ailleurs, est nominée aux Oscars très prochainement, s’est présentée aux GRAMMYs avec une ravissante robe en argent paillettée CELINE avec des bijoux Tiffany & Co.

La reine de la disco stick a tourné plus d’une tête, c’est clair.

La fille de Diana Ross a opté pour un ensemble vert vif orné d’une ceinture en forme de serpent aux petits cristaux plutôt que de venir avec une robe de soirée, comme la majorité des socialistas. Se démarquer en beauté est la clé d’une apparence qu’on n’est pas prêts d’oublier de sitôt. Tracee Ellis Ross en est l’exemple.

La musicienne a bien cité dans une de ses chansons: «I got new rules, I count ‘em…». Et une des rules de Dua Lipa, c’est de s’assurer que les projecteurs la suivent durant toute la soirée avec sa magnifique robe colonne signée Versace Couture faite sur mesure en mailles de cristal, drappée en satin de soie au buste, allant jusqu’au sol en cascade.

Comme toute chanteuse country qui se respecte dans le monde de la mode où le raffinement est une signature pour elle, Kacey Musgraves a fait son apparition, vêtue d’une robe Valentino en tulle nude. Elle n’a pas eu besoin de porter des bijoux vu qu’elle a pu s’accessoiriser avec les quatre trophées qu’elle a remporté aux GRAMMYs.

La cérémonie d’ouverture a été assurée par Camilla Cabello avec une très belle prestation de son hit «Havana». Mais avant, elle a gracieusement traversé le tapis rouge avec une robe rose fuschia signée Armani Privé toute brodée de petits cristaux au rose plus vif que le tissu en dessous. Elle sait comment remercier le dévouement de ses fans, en tout cas.

Alors, qu’en est-il des worst looks? Sur quels critères s’est-on basé pour ne pas les approuver?

Un peu trop pour les GRAMMYs?

Le ridicule ne tue pas… Enfin, pas tout le temps. Certains s’approfondissent tellement dans leurs recherches que le résultat semble générer d’une névrose passagère. On trouve des looks qui sont trop osés et qui ne sont pas vraiment beaux à voir, d’autres qui sortent de l’ordinaire au point d’oublier qu’ils sont supposés entrer dans le cadre de l’évènement en question. Voici quelques exemples:

Jugeant cette tenue, on constate que Cardi B a voulu créer la représentation d’une coquille avec sa perle dedans, sublimisant peut-être le fait qu’elle soit une perle rare dans l’industrie de la musique? Dieu seul sait. De plus, sa robe est une Thierry Mugler du Fall 1995. Pas la bonne saison, ni la meilleure collection.

On ne sait pas ce qui nous choque le plus, sur cette photo: Katy Perry qui porte une telle robe ou sa marque qui est, étonnement, Balmain! Quand on a la chance et le privilège d’être invitée à la meilleure cérémonie musicale de l’année, on se doit de ne pas s’y présenter avec une création sous la forme d’une bouteille de parfum de Victoria’s Secret, quand même.

Non, non et non. Sérieusement, qu’est-il arrivé à Olivier Rousteing pour faire de Balmain la moquerie de la saison? Rien ne va avec ce look, peut-être que c’est pour ça que Kylie Jenner a bien su comment l’accessoiriser: avec son futur époux, Travis Scott, pour limiter un peu les dégâts. Sinon à part ça, on désapprouve tout ce qui a un rapport avec cette combinaison.

Madame, qu’est-ce que vous êtes en train de faire exactement? Ceci est la cérémonie des GRAMMYs, Halloween c’est le 31 Octobre. Andra Day s’est vêtue de la marque Cheng-Huai Chuang de la tête aux pieds, un total look violet avec une coiffure des années 60. Qui a, actuellement, des vibes de la série «Une Nounou d’Enfer» en voyant cette tenue?

Cela fait des lustres que les shoulder pads sont devenus de fashion faux-pas extrêmes dans la fashionsphère. En tout cas, Janelle Monáe n’est pas du même avis et elle a décidé de se pavaner dans une création de Jean Paul Gaultier au tapis rouge avec un chapeau très fin qui ne lui rend pas vraiment justice.

Dommage.

Et vous, quels sont vos best and worst looks des GRAMMYs?