Healthy lifestyle : on a testé la monodiète !

Il y a quelques semaines, on vous a parlé de notre expérience de cure de jus Détox It de la marque Enjoy It tout en évoquant une « détox », a priori bizarroïde, la monodiète. On a ainsi décidé de vous parler de la mono et ce, en se concentrant sur les points cardinaux de cette méthode bien-être.

Cet article pourrait vous intéresser : Crush test « healthy » : Les jus Enjoy it

Démêler le vrai du faux

Manger des pommes pendant trois jours, en voilà une idée ! Et bien figurez-vous qu’il nous faut exactement trois jours pour se « détoxifier », autrement dit, pour préparer le terrain à un éventuel rééquilibrage alimentaire. Pour ce faire, on se fixe trois jours –il y a des personnes qui font une mono partielle c’est-à-dire qu’ils ne mangent que des carottes, ou des betteraves donc un seul aliment, d’où la mention « mono », le soir et ce, deux fois par semaines. Les bienfaits de cette monodiète pour débutants seront visibles après deux semaines- afin de purifier son organisme en ne mangeant que des pommes, des raisons ou, en hiver, du riz complet puisque les paramètres climatiques changent, tout en s’hydratant au maximum. Sachez que pendant une monodiète, il faut boire un maximum de tisanes, eau aromatisée –citronnée par exemple-… tout en méditant et en optant pour une activité physique douce, le but étant de se sentir bien dans son corps mais aussi dans sa tête.

Et si on passait aux choses sérieuses ?

J’AI (ce changement de pronom est primordial, merci) fait plus d’une monodiète cette année. Que ce soit pour remédier à une période d’excès et a fortiori d’alimentation anarchique, me reconnecter avec moi-même ou retrouver les sensations de faim et de satiété, en réapprenant à écouter mon corps, la monodiète de pommes –j’adore ce fruit, ce qui était un avantage pour moi parce que je n’en étais pas écœurée- a toujours été une réussite. Toutefois, il faudrait penser à sauter « le pas » de la mono au moment où l’on se sent réellement prêt-e-s pour la faire.

Du coup, j’ai passé trois jours à ne manger que des pommes. Le premier jour était le plus difficile pour moi dans le sens où je me disais que si je parvenais à finir ma journée sans craquer, je pourrais tenir jusqu’au bout et c’est ce qui arrivait à chaque fois. Je pouvais manger jusqu’à dix pommes par jour et c’est l’un des avantages de la monodiète : le fruit « de l’emploi » est à consommer à volonté, à condition toutefois de respecter les sensations de faim et de satiété. J’ai aussi été surprise de retrouver un ventre extra-plat et un teint éclatant et ce, dès le deuxième jour de la mono. Evidemment, manger des pommes est non sans conséquences sur votre système digestif ! Dotée de propriétés laxatives et diurétiques, je n’ai pas pu m’empêcher de multiplier les pauses pipi –instant pas très glam, sorry-. Mais faire une mono exige des nerfs en acier. Mes sens étaient exacerbées–surtout l’odorat. Du coup, pour éviter tout craquage, je n’avais chez moi que des pommes et je pressais le pas en arrivant devant une boulangerie, histoire d’arrêter de saliver sur les croissants tout chauds et les éclairs au chocolat !. Aux grands maux, les grands remèdes mesdames –et messieurs-.

J’ai aussi lu les témoignages de personnes qui ont franchi le cap de la mono –qui, je le rappelle, je dois pas dépasser trois jours !-, certaines d’entre elles sont eu des nausées et des maux de tête au out du deuxième jour. Pour ma part, j’ai eu des problèmes de visions, je ne sais pas comment l’expliquer mais en finir avec le sucre, du moins pendant une période bien déterminée, a légèrement affecté ma vision, ce qui est tout à fait normal. En effet, une monodiète est un sevrage, un sevrage de toutes nos mauvaises habitudes alimentaires et, de facto, un tremplin à l’adoption d’un mode de vie plus sain. Ainsi, le corps a besoin de s’adapter à ce nouveau rythme « alimentaire ».

🏖 Avoir une belle peau sur la plage 🏖 Pour retrouver une belle peau, il faut détoxifier son corps en profondeur. Pour cela, rien de mieux qu’une monodiète de trois jours, base de La Méthode Fitnext. Pendant ce laps de temps, il ne faut que consommer que des fruits (pommes ou raisins), du thé vert et de l’infusion de thym. Pas de panique, votre corps peut tenir deux jours minimum avant de commencer à puiser dans les cellules graisseuses. De cette manière, votre organisme va se retrouver au repos et va pouvoir se réinitialiser en évacuant toutes les toxines. Rien de tel pour voir une nette amélioration de l’état de votre peau ! #methodefitnext #fitnext #prenezlecontrole #healthylifestyle #eatclean #detox #healthyadvice

Une publication partagée par Fitnext par Erwann Mentheour (@methodefitnext) le

Conseils pratiques

Enfin, il est important de préciser que pendant ces trois jours vous allez perdre du poids –ce qui est normal en cas « de purification » de votre organisme mais dès que vous allez réintroduire d’autres aliments, vous allez reprendre un peu de poids avant de reperdre ces kilos qui vous gênent ou tout simplement, vous sentir plus légers, en rééquilibrant votre alimentation. L’alimentation post-monodiète doit, justement se plier à quelques « règles ».

-Introduisez les fruits et les légumes ensuite, les céréales complètes et enfin les protéines végétales –et/ou animales tout en diminuant au maximum la consommation de celles-ci-. Cette « reprise » devrait se faire en douceur et s’étaler tout au long de la semaine post-monodiète.

-Diminuez d’une manière drastique votre consommation de sucre raffiné et de produits industriels afin de bénéficier, le plus longtemps possible, des vertus de la monodiète.

-Faites une fois par semaine un dîner « mono » afin de compenser vos éventuels écarts.

-Hydratez-vous et marchez autant que vous ne le pourrez, n’oubliez pas qu’on est des « homo viator » !

N’hésitez pas à nous faire part de votre expérience de « monodiète ». On croquera, tous ensemble, dans « une pomme » à la rentrée ! #monodietechallenge