À Hollywood, une « bad » métamorphose en cache une autre…!

Pardi, perdent-elles la cervelle ou quoi ? On ne s’est pas encore remis de la métamorphose de Renée Zellweger et voilà que Mary-Kate Olsen s’y met aussi ! Lors de la cérémonie des World Of Children Awards 2014, cette dernière a attiré tous les regards. Il y a de quoi ! Complètement méconnaissable après sa métamorphose « esthétique ». Trop de chirurgie, nuit !

Outre s’être, visiblement, refait le nez, la star de « La fête à la maison » semble avoir rehaussé les pommettes, raboté le menton et abusé un tantinet soit peu d’injections, par-ci et par-là. Résultat, un visage figé, rigide, terne et avec un coup de vieux assuré.

Si, si, à penser que Mary-Kate ait décidé de paraître plus âgée et rattraper ainsi les 17 ans d’écart qui la séparent de son époux, Olivier Sarkozy, homme d’affaires franco-américain, dirigeant du Carlyle Group et demi-frère de l’ancien président français, Nicolas Sarkozy.

Les réactions sur la toile ? Disjonctés ! Surtout à comparer la Mary-Kate à sa jumelle Ashley, toutes deux âgées d’à peine 28 ans. Le « volte-face » ne semble pas plaire aux internautes indignés.

Pour rappel, le relooking de Renée Zellweger a créé, également, la polémique fin octobre 2014 au point que le très sérieux The Guardian s’est indigné « Ce n’est pas son visage qui a un problème. C’est nous », mettant ainsi en exergue les exigences de l’industrie cinématographique, l’obsession de l’image, du modèle parfait et les critiques du  public qui poussent les stars à l’extrême parfois.

En savoir plus:  Renee Zellwager http://www.ffdesignermag.com/people/suis-heureuse-quon-trouve-differente-renee-zellweger-assume-transformation/

Une chose est sûre, on sait désormais faire la différence entre les jumelles Oslen. Dès la première vue !

Comme quoi dans la vie faut toujours positiver !