Hollywood est elle en crise ?

hollywood

Qui n’aime pas le cinéma hollywoodien ? Qui ne prend pas plaisir à voir et revoir tous ces films qui nous laissent scotchés à nos chaises pendant des heures ?

On aime tous mater nos super héros préférés, on aime toutes les grandes explosions, les échanges de tirs, les histoires dramatiques comiques ou tragiques, bref, c’est ce que Hollywood nous délivre pendant plus de 50 ans…ou est le souci dans tout ça ? Bon, le souci c’est que Hollywood nous délivre son produit avec beaucoup plus de redondance et beaucoup moins d’originalité qu’avant.

Vous n’êtes pas d’accord ?? Voyons donc !!

Ces 10 dernières années, Hollywood ne fait que fouiller dans les vieilles marmites, à l’exception de quelques productions telles que Inception de Christopher Nolan.

La plupart des blockbusters sont des adaptations de livres, de BD , des remakes des films asiatiques, des reboots… parce que ça marche !! ça leur fait du fric !! et par « leur » je désigne les sociétés de productions et de distributions  !! Les films les plus rentables sont les adaptations et les suites,  parce que, tout simplement, l’audience préfère payer pour voir une histoire qu’elle connait plutôt que de prendre le risque de dépenser pour découvrir , une qu’elle ignore.

Prenons un exemple concret; en 1981, sur les 10 films blockbusters de l’année ,  une seule adaptation, 2 suites et 7 scénarios originaux ,dont les incontournables Indiana Jones et chariots of fire .
Par contre, sur les 10 blockbusters 2011, il y avait que des suites à Harry Potter , Transformers…des adaptations des BD comme Captain America…Et devinez combien de scénarios originaux ??!! La bonne réponse est : Zéro !!

Vous êtes encore perplexe ?? D’accord…parmi les 8 films nominés aux oscars 2014 figurent 5 adaptations et 3 scénarios originaux !
Mais détrompez-vous, la crise de créativité n’a aucun rapport avec la qualité de productions. Il restera toujours des cinéastes capables de faire du bon cinéma même en faisant que des adaptations.

Le problème découle certainement d’une panne d’inspiration collective dans le paysage de l’audiovisuel américain. L’exemple le plus flagrant est bien évidemment celui des séries télévisées qui ont connu une évolution considérable durant la dernière décennie en proposant à leurs fans une alternative.

C’est plutôt un choix économique qu’Hollywood assume.