Il n’y a pas d’ âge pour être à la mode…

C’est bien connu, prendre de l’ âge chez une femme peut être mal perçu ou compliqué à assumer. Le corps change, les rides se creusent, la fatigue surprend quand on ne s’y attend pas. Heureusement que ces banalités n’empêchent pas le monde de tourner.

la-mode-n-a-pas-d-age-ffdesigner

Ce qui est moins connu, ce sont ces femmes qui disent « non » à la fatalité, celles qui se lèvent pour montrer les traces que la vie laisse, celles qui dénoncent cette surabondance de virginité, de peau si lisse et si parfaite, celles qui offrent au mot « féminin » sa grandeur et sa préciosité.

On vous accorde qu’il est difficile de ne pas se laisser aller quand on voit la moyenne d’ âge des mannequins aujourd’hui. Les médias ont révélé des chiffres intrigants sur le nombre de modèles mineurs.

Dur de sacrifier ses plus belles années dans un univers où le mot « limite » n’a pas de sens… Par chance, la tendance semble s’inverser avec des mannequins venues du monde des vivants, qui laissent pointer leurs cheveux gris sur les podiums.

Ces it-girls du Levis 501 nous ravissent à chacune de leurs apparitions ! Campagnes de publicité, défilés de mode, présentation en show-room, vitrines de boutiques… tous les supports sont bons pour montrer ces grandes dames, décidées à rester sous les projecteurs.

age

L’actrice italienne Sophia Loren en égérie de Dolce & Gabbana, voilà un scoop à côté duquel FFDesigner n’est pas passé. Rendre charnelle une bouche ridée n’est pas impossible. La preuve, l’héroïne de Mariage à l’italienne redonne à la marque un élan de nostalgie qui nous manquait particulièrement.

Catherine-Deneuve-pour-Louis-Vuitton-la-mode-n-a-pas-d-age

Même à 81 ans, le décolleté plongeant en dentelle arrivera à donner envie aux fétichistes du rouge à lèvres. Une autre grande dame du cinéma nous a agréablement surprise par son apparition sur une récente campagne de publicité de la marque Louis Vuitton : Catherine Deneuve en égérie de l’éternel monogramme semble avoir séduit le monde entier. Plus étonnant encore, l’apparition d’une mannequin assumant définitivement son âge chez la griffe American Vintage, alors que cette dernière incarne avec brio la jeunesse et la génération Virgin Suicide.

Joan-Didion-pour-Celine-la-mode-n-a-pas-d-age

Joan Didion, figure de la littérature américaine des années 60, a quant à elle pris la pause pour une campagne Céline. La maison française ultra chic force l’admiration tant elle a su renouveler sa ligne de prêt-à-porter, faisant fi des archives et des collections passées de la maison. Avec poésie et modernisme, les visuels de Joan détonnent et étonnent !

Joni-Mitchell-pour-Saint-Laurent-la-mode-n-a-pas-d-age

De son côté, la griffe Yves Saint Laurent a collaboré avec la chanteuse Joni Mitchell qui, du haut de ses 70 ans, porte à merveille le look de cowgirl aux accents ethniques. Le souhait d’Hedi Slimane, directeur artistique de la maison, a toujours été de lier musique et mode, quand il a dessiné le costume de scène des Daft Punk ou encore quand il a proposé à Courtney Love et à Marilyn Manson de participer au Saint Laurent’s Music.

Ces campagnes de publicité où l’intergénérationnel est valorisé tente de contrer le phénomène de perte de repères de certaines femmes et de certains hommes face à la montée grandissante des mannequins virginaux. L’homme quinquagénaire n’a pas non plus fini de nous séduire.

George-Clooney-pour-Omega-la-mode-n-a-pas-d-age

Georges Clonney pour les montres Omega, Vincent Cassel pour le parfum La Nuit de l’homme d’Yves Saint Laurent, John Malkovitch chez Prada et la campagne de mannequins séniors chez The Kooples.

Il n’y a pas d’ âge pour être à la mode…

Bref, une tactique marketing qui semble satisfaire tout le monde en évitant de faire des jaloux !