Cruch mode : L’indémodable denim !

Pour son défilé printemps-été 2019, Isabel Marant a voulu mixer plusieurs teintes de denim pour un effet patchwork époustouflant alors que le collectif Y/Project avait plutôt mis en avant le côté « kitsch » du denim avec une culotte taille haute de mamie, coolisée pour l’occasion. Quand à Stella McCartney, elle a injecté son attitude « hippie » et peace dans sa collection, avec un denim en tie and dye. Indémodable, le denim est tellement facile à manipuler que l’intégralité des créateurs l’a adopté.

Cet article pourrait vous intéresser : Crush mode : Le pantalon baggy

 

Voir cette publication sur Instagram

 

Discover the #IsabelMarant Spring Summer 19 campaign, shot by #JuergenTeller

Une publication partagée par Isabel Marant Official Account (@isabelmarant) le

 

Voir cette publication sur Instagram

 

Y/PROJECT SS19 now available at @luisaviaroma / #yproject Link in bio to shop. Backstage shot by @matthieulemairecourapied

Une publication partagée par Y/PROJECT (@yproject_official) le

Et dans la « real life » ?

Il est quasiment impossible de passer à côté du blouson oversized et cropped en denim. Une version fluo, alliant cette matière iconique et la tendance néon, est même disponible chez Zara. Porté avec un jean baggy et un crop top, ce blouson fera ressortir le cool kid qui sommeillait jusque-là en vous. Les amoureux du rêve californien se tourneront plutôt vers le denim délavé ou avec des dégradations de couleurs –le tie and dye- sans pour autant perdre de vue le blue jean classique, mainstreamisé depuis plus d’un demi-siècle par les « people » de l’époque.

Moderniser le jean

S’il y a un tissu qui « s’auto-modernise » sans problème, c’est bel et bien le denim ! Compagnon de (dé)route de plus d’une sous-culture, il a traversé les époques sans avoir pris une ride. Voici des looks pointus, fun ou plus classiques pour être sapée comme une vraie pro du denim

Le shopping de la rédac

On a craqué pour le cycliste/bermuda en denim, le blouson oversize légèrement délavé de Zara ou encore, sur l’indispensable minijupe en jean d’écolière mutine.