Demain dès l’aube par Lotfi Achour retenu parmi les films en compétition ! JCC 2016

« Demain dès l’aube » est le récit du vécu de trois jeunes en cette nuit de révolte du 14 janvier 2011.


Synopsis :

L’histoire retrace, au travers d’images « flashback », le vécu commun de trois individus : une journaliste, une jeune artiste franco-tunisienne et un adolescent issu d’un quartier populaire, âgé de 16 ans à peine, réunis en cette nuit sombre et violente du 14 janvier 2011.

demain-acteur

Trois années plus tard, ce dur passé poursuit et hante ces jeunes ; il aura d’ailleurs des répercussions graves sur leur destin.

demain-fuite

Le film parle d’une amitié naissante. Entre récit intime et enquête policière il s’adresse particulièrement aux jeunes. Ces jeunes tunisiens qui ont mené des actions héroïques pour vaincre et renverser le régime totalitaire avec l’espoir d’un monde nouveau et plus juste, une jeunesse dépossédée de son rêve!

Cet article pourrait vous intéresser :  DEMAIN DES L’AUBE : Une radioscopie de la Tunisie post-révolution

demain-plage

« Demain, dès l’aube » dresse un portrait de la Tunisie postrévolutionnaire. Il dépeint une jeunesse déçue, désillusionnée, souvent désemparée à cause du chômage et de la précarité. Une jeunesse qui a été trop souvent réprimée peu après le « Jour –J » et dont le quotidien oscille entre espoir, colère, désespoir, résistance, lutte et espoir encore … Un film poétique, porteur d’espoir et de volonté à se battre encore et toujours.

demain-fenetre

Un film « fort », bien construit enrichi d’une interprétation juste.

Demain dès l’aube est un film dédié à tous les enfants de la Patrie !

demain-titre

demain-anissa

Détails du film :

Pays : Tunisie

Réalisateur : ACHOUR Lotfi

Type : drame

Année de production : 2016

Interprétation : Anissa Daoud, Doria Achour, Achref Ben Youssef

Durée : 83 minutes

demain-dès-anissa-acteur
Quelques mots sur le réalisateur :

Lotfi Achour est à la fois réalisateur et metteur en scène. Il a plus de 20 créations à son actif. Créateur de quatre courts métrages, dont le dernier, « La laine sur le dos » a reçu le soutien du CNC en France, de Canal Plus. Ce court métrage a aussi été sélectionné en compétition officielle du 69ème Festival de Cannes.