Jennifer Garner: sitôt divorcée, sitôt recasée ?

Après moult tergiversations, le couple qui marchait à reculons, a finalement  confirmé son divorce. Officieusement séparés depuis deux ans, Jennifer Garner et Ben Affleck continuaient pourtant à cohabiter ensemble sans faire allusion au divorce. C’est seulement aujourd’hui qu’on apprend qu’ils ont officialisé leur divorce.

Une pilule difficile à avaler:

L’idylle Affleck/Garner est digne d’un « je t’aime moi non plus »: entre séparation, réconciliation, brouille, sortie à deux, on ne savait plus où donner de la tête.  Ni vraiment séparés, ni tout à fait ensemble, « le couple » était à mi-chemin entre la friendzone et l’amourette adolescente enfin, jusqu’à aujourd’hui. Parents de trois jolis bambins, les deux stars tiennent à se voir quotidiennement pour l’épanouissement de leurs enfants.

Le cap franchi par Jen:

jennifer-garner-josh-duhamel-start-filming-simon-vs-homo-sapien-social

Même si Jennifer se dit prête à « retrouver l’amour » et « recommencerait à faire des rencontres », rien n’est encore clair du côté de l’actrice. On sait seulement que Josh Duhamel, son partenaire dans Moi, Simon, 16 ans, Homo Sapiens, a pu tirer son épingle du jeu. Jennifer précise que son potentiel crush « devrait prendre en compte le lien un peu plus qu’amical qu’elle entretient avec son futur ex mari. » GROS bémol: Josh est déjà marié ! Si les rumeurs vont bon train, les deux acteurs insistent sur leur « amitié », Jennifer ayant trouvé en Josh un super pote sur qui « elle pouvait compter » et qui « lui fait découvrir le monde sous une nouvelle perspective ». Le réalisateur le plus prisé d’Hollywood, à savoir Ben, essaie quant à lui de refaire sa vie sans Jennifer. Au-delà des moments forts qu’ils ont partagé, si les deux super-parents prennent leur temps en faisant les choses en douceur, c’est surtout pour ne pas brusquer leurs enfants. Chapeau bas.

Alors, un « carré » amoureux est-il en train de voir le jour, d’autant plus que Ben désapprouve cette amitié naissante entre les deux « collègues » ? Suspense…